Retour au Gabon

Ali Bongo : un nouveau retour en catimini après un long séjour mystérieux à l’étranger

Ali Bongo : un nouveau retour en catimini après un long séjour mystérieux à l’étranger
Ali Bongo : un nouveau retour en catimini après un long séjour mystérieux à l’étranger © 2019 D.R./Info241

Comme Info241 vous l’annonçait hier, Ali Bongo est bien réapparu ce mardi matin à Libreville. Un retour en catimini qui ressemble en tout point à son départ en douce du Gabon, peu après le 22 août. La veille de ce nouveau retour au pays, aucun communiqué officiel n’avait pourtant confirmé son retour à l’aéroport international de Libreville. Une communication présidentielle en mode rumeur officielle. Comme si le président n’avait plus droit aux honneurs civils et protocolaires dus à son rang en pareil circonstance.

Moov Africa

Lire aussi >>> Après des soins et des congés à Londres, Ali Bongo annoncé de retour dès ce mardi !

Ali Bongo est de nouveau au Gabon. Le président gabonais qui avait fait un séjour d’un mois à l’étranger, a regagné Libreville sans fanfare ni trompette. Un retour en sourdine qui contraste avec ce que le fils d’Omar Bongo qui a pris sa succession à sa mort, avait déjà habitué la presse. Toujours est-il que nul ne peut dire quand ce retour présidentiel s’est fait. Quand exactement Ali Bongo a regagné le Gabon. La veille ? Le week-end ? Une énigme présidentielle pour la presse.

Ali Bongo présidant la cérémonie de prestation de serment des membres de la Cour constitutionnelle, ce matin

Selon certaines sources, Ali Bongo aurait regagné en douce le pays samedi dernier. Là aussi, nul ne peut le confirmer à part l’intéressé dont les déplacements depuis son AVC survenu le 28 octobre 2018, semblent désormais relever du secret d’Etat. Ses soutiens qui s’inquiètent des derniers développements de sa santé n’ont guère eu le droit donc de le saluer à sa descente d’avion. Rien, que nenni !

Comme s’il avait finalement toujours été là à Libreville, est finalement apparu ce mardi à l’heure à la cérémonie de prestation des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle dirigée par sa belle-mère Marie Madeleine Mborantsuo. Des nouveaux membres de la Cour qu’il avait pris soin de nommer par décret avant son départ pour l’étranger. Des secrets et des secrets qui ne sont pas prêts de livrer leur vérité.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article