CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Avant la finale

Ali Bongo s’offre un séjour en Russie, la veille de finale de Coupe du monde

Ali Bongo s’offre un séjour en Russie, la veille de finale de Coupe du monde
Ali Bongo et le président russe hier après-midi au Kremlin © 2018 D.R./Info241

Ali Bongo et plusieurs responsables gabonais, dont le ministre des Affaires étrangères, sont depuis vendredi dans la capitale russe. Hier à Moscou, Ali Bongo et ses équipes ont été reçus en audience par le président russe Vladmir Poutine. Une visite officielle qui intervient à la veille de la finale de la Coupe du monde de football qu’organise la Russie depuis le 14 juin. Ce qui n’empêche pas les détracteurs du président gabonais d’y voir une façon habile d’assister pour Ali Bongo et ses proches de s’inviter à la finale de Coupe du monde qui se jouera ce dimanche à Moscou.

Moov Africa

Au cours de cette audience accordée samedi 14 juillet après-midi, Ali Bongo qui s’est voulu le porte-voix du continent africain, a déclaré à son homologue russe : « L’Afrique a besoin de vous. Votre pays est vaste, il dispose d’énormes possibilités et est capable de faire beaucoup de bien pour le continent ». Avant d’ajouter : "La Russie dispose d’énormes possibilités pour contribuer au développement de l’Afrique", a estimé le dirigeant gabonais reçu par Vladimir Poutine.

La séance de travail d’hier au Kremlin

Une visite de travail en territoire russe qui n’a cependant pas empêché Ali Bongo d’y aller avec sa famille et de nombreux proches. C’est en russophile convaincu qu’Ali Bongo est allé vanter hier, l’intensification des relations afro-russes. M.Bongo a indiqué apprécier le fait que la Russie participait activement au règlement des conflits qui sévissent en Afrique, notamment en République centrafricaine. « Je crois que ce serait merveilleux si nous conjuguions nos efforts pour que la paix se rétablisse dans ce pays », a-t-il martelé.

Pour sa part, le chef du Kremlin a rappelé qu’en octobre les deux pays célébreront les 45 ans de l’établissement de leurs relations diplomatiques. Tout en constatant que le volume d’échanges entre les deux pays restait pour le moment modeste. Des échanges modestes qui valent bien une visite officielle, la veille d’une finale de Coupe du monde. Ali Bongo étant reconnu pour sa passion à être aux premières loges lors de grands rendez-vous sportifs. Il semblerait que la Coupe du monde n’échappera pas à cette règle.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article