CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 265
Nombre de décès depuis mars 2020 173 +3

Situation vaccinale

Première dose 99 248
Seconde dose 74 961

% de la population

4,78%
3,61%

Situation globale

802 +227 74 961 26 638 +259
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Conseil des ministres

Ali Bongo foudroyé par un AVC, va présider un conseil des ministres après 4 mois d’absence !

Ali Bongo foudroyé par un AVC, va présider un conseil des ministres après 4 mois d’absence !
Ali Bongo foudroyé par un AVC, va présider un conseil des ministres après 4 mois d’absence ! © 2019 D.R./Info241

Ali Bongo aurait-il enfin récupéré de sa grave maladie et ses séquelles ? Oui, semblent arguer les autorités gabonaises qui annoncent pour ce mardi matin un nouveau conseil des ministres sous sa présidence. Après avoir été foudroyé il y a quatre mois par un accident vasculaire cérébral, Ali Bongo qui ne dirigeait le pays que par apparitions furtives depuis le Maroc, reprendra du service après avoir manqué brillamment celui du 16 novembre 2018.

Moov Africa

Ali Bongo est de retour au Gabon, bien que ce retour ne convainc toujours pas une bonne partie de l’opinion gabonaise après les nombreux errements des communications présidentielle et gouvernementale autour de son AVC survenu le 24 octobre en Arabie Saoudite. De retour dimanche soir à Libreville dans le plus grand des secrets, Ali Bongo paraissant amaigri par la maladie, a reçu hier les présidents des institutions et les membres de son gouvernement.

Ali Bongo hier à Libreville aux cotés de son Premier ministre et de la présidente de la Cour constitutionnelle

Devant les nombreux blocages institutionnels que suscitaient déjà son absence du pays, contraint à vivre au Maroc pour sa convalescence en lieu et place du palais présidentiel de Libreville, Ali Bongo se devait de sortir du bois devant les appels bruyants de l’opposition invoquant l’activation de la vacance de pouvoir. C’est donc pour tenter de les faire taire ces critiques que celui que les mauvaises langues prénomment « le fantôme de Rabat » a fait son come-back dont la durée reste énigmatique.

Lire aussi >>> Ali Bongo de retour inopiné au Gabon, s’offre un tour de ville furtif à Libreville

Il devrait donc animer ce mardi son tout premier conseil de ministres de l’année à 11h00 à la salle habituelle du palais de la présidence gabonaise, indique un communiqué de la Présidence gabonaise. Le tout premier depuis le début de ses ennuis de santé et le tout premier également de son nouveau Premier ministre, Julien Nkoghe Bekalé, nommé nuitamment le 12 janvier dernier en remplacement d’Emmanuel Issoze Ngondet, remercié et relogé médiateur de la république.

Rappelons que ce conseil des ministres intervient après celui controversé du 16 novembre 2018 présidé par le Vice-président gabonais Pierre-Claver Maganga Moussavou. Ce, après que la Cour constitutionnelle ait décidé de modifier unilatéralement la Constitution. Un interventionnisme qui avait fait grand bruit au point où plus aucun conseil des ministres ne s’est tenu depuis voilà plus de trois mois. Contraint ainsi l’effectivité de cette « modification provisoire », introduite par Marie Madeleine Mborantsuo, par ailleurs belle-mère d’Ali Bongo.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article