Tournée républicaine

Ali Bongo a clôturé dans l’Ogooué-Maritime sa tournée républicaine

Ali Bongo a clôturé dans l’Ogooué-Maritime sa tournée républicaine
Ali Bongo, hier à Omboué © 2016 D.R./Info241

Le président gabonais, Ali Bongo, a clôturé hier à Port-Gentil sa tournée républicaine entamée à la mi-juillet. Au pas de course, Ali Bongo a sillonné Omboué, Ndougou et Mpaga avant de faire la clôture au au stade Pierre-Claver Divungui de Port-Gentil devant des milliers de personnes.

Ali Bongo a enfin clôturé hier sa tournée dite républicaine qui l’a conduite dans les 9 provinces du pays où le président-candidat est allé vanté son bilan auprès des populations non sans adresser des pics à ses adversaires à la présidentielle du 27 août.

A Port-Gentil, Ali Bongo est de nouveau allé prêché pour son programme pour l’égalité des chances, martelant à nouveau à l’envi que « la route de l’émergence est droit devant nous ». On se souviendra que c’était dans l’Ogooué-maritime qu’il avait annoncé sa candidature. C’est dans celle-ci qu’il a choisi de clôturer sa tournée pourtant républicaine.

Avant ce clap de fin de tournée, Ali Bongo avait procédé un peu plus tôt à l’inauguration de la Maison de la jeunesse et de la culture de Port-Gentil conçue selon les autorités gabonaises pour « faciliter l’éclosion de tous les talents alors que la cité se prépare à accueillir la CAN, des infrastructures nouvelles apparaissent comme autant de passeports pour l’ascension socio-économique des Gabonaises et des Gabonais ».

A cette inauguration s’ajoute celle effectuée de nouveau à Makoukou (Ogooué-Ivindo) ce lundi, d’une nouvelle délégation provinciale de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

Lire aussi >>> Ali Bongo s’endort en pleine tournée républicaine !

Dans la journée d’hier, un cliché montrant le président gabonais entrain de roupiller lors d’une étape dans le Haut-Ogooué du 28 juillet, est apparu sur les réseaux. Une autre façon de montrer que cette tournée aura été éprouvante pour le numéro un gabonais qui a enchaîné au pas de course plusieurs localités parfois en voiture.

La tournée républicaine qui s’achève donc va pouvoir laisser pleinement sa place à la campagne présidentielle qui a fortement teintée celle-ci même si le cas présidentiel s’en est défendu d’avoir mis la charrue avant les bœufs. L’opposition accusant volontiers Ali Bongo, d’être déjà en campagne avec les moyens de l’Etat.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article