SDF

USA : un américain poursuivi par la justice pour avoir nourri des sans-abris

USA : un américain poursuivi par la justice pour avoir nourri des sans-abris
Le bienfaiteur poursuivi par la justice américaine © 2014 D.R./Info241

Près de Miami, un Américain de 90 ans est poursuivi par la justice locale pour avoir nourri des sans-abris. Un geste placé hors-la-loi pour la mairie. Bienfaiteur ou délinquant récidiviste ? Mercredi soir, la police de Fort Lauderdale, banlieue de Miami (Floride), a arrêté un homme de 90 ans ainsi que deux membres du clergé. On leur reproche de nourrir des sans-abris. C’est la seconde fois que les forces de l’ordre interviennent en quatre jours, rapporte le quotidien local américain Sun Sentinel.

Moov Africa

Une arrestation encore injustifiée

Si le geste semble providentiel pour les bénéficiaires, il serait pourtant hors-la-loi. Le 22 octobre, cette municipalité a rédigé une ordonnance controversée visant à réduire les rassemblements de sans-abris dans la ville. Pour le maire, l’action menée par les trois protagonistes « n’est pas productive » car maintiendrait ces personnes dans un cercle de précarité.

Appliquant à la lettre la nouvelle loi, la police a émis un avis pour que les trois hommes comparaissent devant un tribunal. Ils encourent 60 jours de prison ou 500 dollars d’amende. Or, le texte doit entrer en vigueur ce vendredi 7 novembre, soit plusieurs jours après les faits, souligne le journal.

Malgré son âge, le nonagénaire semble prêt à se battre, mais se dit prêt à aller en prison. « Ce sont mes concitoyens et ils méritent d’être nourris », s’est-il défendu devant les caméras de télévisions locales et les nombreux habitants venus le soutenir. Ce ne serait pas la première fois que la mairie engage des procédures contre son action, raconte la nouvelle star locale. Et il aurait d’ailleurs gagnées toutes les batailles.

Source : L’express.fr

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article