Pedophilie

Un trentenaire viole une gamine de 14 ans et minimise son acte en accusant l’alcool

Un trentenaire viole une gamine de 14 ans et minimise son acte en accusant l’alcool
Un trentenaire viole une gamine de 14 ans et minimise son acte en accusant l’alcool © 2021 D.R./Info241

Encore une sordide affaire de viol qu’aura traité vendredi, la cour criminelle de Port-Gentil (Ogooué-Maritime). Prétextant être sous l’emprise de l’alcool, Joël Maguiga un gabonais d’une trentaine d’années, s’est rendu coupable du viol d’une gamine de 14 ans qu’il avait pourtant entrainé dans les champs pour assouvir sa libido pédophile. En liberté depuis les faits datant de 6 ans, le tribunal l’a condamné par contumace à 20 ans de prison.

Moov Africa

La capitale économique du Gabon ne cesse d’enregistrer les cas de viol sur mineure de moins de 15 ans. Il ne s’y passe plus un jour sans que l’on n’entende parler de viol ou d’agression sexuelle sur mineure. Joël Maguiga est l’un d’entre eux. Le trentenaire n’aurait pas résisté à ses pulsions pédophiles de s’offrir dans une plantation, une adolescente âgée de 14 ans. Avant d’être pris en flagrant délit par la mère de la victime.

Les membres de la cour, vendredi dernier

Les faits remontent à la journée du 9 mars 2015 aux environs de 15h. Le nommé Joël Maguiga entraînera sa jeune victime dans la plantation même de sa mère dame Françoise Mouvangui. A la recherche de sa fille, la mère surprendra sur ses terres le pédophile Joël Maguiga qui se rhabillait pendant que sa fille prenait la poudre d’escampette. Retrouvée quelques minutes plus tard grâce à des voisins, la mineure déclarait à sa maman que le mis en cause l’avait déshabillé avant de la pénétrer sexuellement.

Interpellé puis interrogé dans le cadre des procédures préliminaires, l’accusé reconnaitra avoir commis un acte sexuel sur la jeune fille dans un état alcoolique. Et que lors dudit acte, il avait juste introduit la tête de son pénis dans le sexe de l’adolescente, comme pour tenter de minimiser son acte. Déféré au parquet de la République, une information judiciaire avait été ouverte contre lui pour les faits de viol sur une mineure de moins de 15 ans.

Pendant l’instruction, le prévenu réitéra ses déclarations faites en enquêtes préliminaires. Devant la cour criminelle, le ministère public a requis une application stricte de la loi. Statuant publiquement et par contumace en matière criminelle, l’accusé Joël Maguiga a été reconnu coupable du crime de viol sur mineur de moins de 15 ans. Il a été condamné à 20 ans d’emprisonnement qui a été assorti d’un mandat d’arrêt, l’accusé étant en liberté et absent de son procès.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article