Pédophilie

Un pédophile gabonais prend 14 ans de prison pour violé la fillette de 9 ans de sa concubine

Un pédophile gabonais prend 14 ans de prison pour violé la fillette de 9 ans de sa concubine
Un pédophile gabonais prend 14 ans de prison pour violé la fillette de 9 ans de sa concubine © 2022 D.R./Info241

La cour criminelle de Port-Gentil a tranché ce lundi sur une énième affaire de viol sur mineure. Cette fois, il s’agit d’un beau-père peu scrupuleux qui a abusé de la fille aînée de sa concubine alors qu’elle n’était âgée que de 9 ans. Un crime sexuel pour lequel ce gabonais d’une trentenaire a été reconnu coupable de viol sur mineure de moins de 15 ans, associé à une condamnation à 14 ans de prison dont 4 assortis du sursis et à 2 millions d’amende.

Info241 sur Whatsapp

Il convient de bien choisir l’homme avec lequel on souhaite vivre. C’est la leçon de vie qu’aura apprise dans la douleur Madeleine Marie Korouna Maoussi dont la fillette de 9 ans a été abusée sexuellement par l’homme qui partageait sa vie. Les faits remontent à 7 ans environ. Aurélien Mavioga Kassa allias Alain et Madeleine Marie Korouna Maoussi vivait pourtant le parfait amour. Un couple qui vivait avec les trois enfants de la précitée au quartier Fort de l’Eau, situé dans le 1er arrondissement de Port-Gentil.

Un amant pédophile

C’est en l’absence de la mère que notre criminel sexuel tenait à tirer partie de la garde qu’il assumait pendant que sa partenaire était au travail. Sa cible : la fille aînée de Madeleine Marie Korouna âgée de 9 ans lors des faits. Des actes sexuels qu’il n’avait de cesse de pratiquer régulièrement au nez et à la barbe de la mère. Il aura fallu que la gamine aille jouer avec les enfants des voisins pour que ces derniers soient informés des salles besognes de l’amant pédophile. Victorine, une des voisines à la famille, interpellera la mère sur ce que sa première fille subissait de la part de son concubin.

Le mis en cause répondant de ses actes ce lundi devant la justice

Notre violeur de fillette en fuite durant plusieurs mois, il sera finalement rattrapé le 6 juillet 2020 par la maman de la mineure au quartier Transfo faisant le taxi. Auditionné, le mis en cause avait reconnu les faits en affirmant avoir eu des relations sexuelles avec la fille aînée de sa concubine à plusieurs reprises. Poursuivi pour le délit de viol sur mineure de moins de 15 ans, à la barre lors de l’audience publique tenue ce lundi, le prévenu a confirmé avoir eu des rapports sexuels avec sa victime à deux reprises.

L’audience

Dans ce fait divers, la rupture complète de l’hymen a été confirmée par un certificat médical. Au regard de ce qui précède, Aurélien Mavioga Kassa a été reconnu en dernier ressort coupable du crime de viol sur mineure de moins de 15 ans. Pour cet acte odieux, il a été récompensé d’une peine d’emprisonnement de 14 ans dont 4 ans assortis du sursis et à 2 millions FCFA d’amende pour les dommages et intérêts consacrés à la mère qui s’est constituée partie civile.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article