CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Insolite

Un ouvrier survit à une chute d’un immeuble de 40 mètres à Libreville

Un ouvrier survit à une chute d’un immeuble de 40 mètres à Libreville
C’est du 8e étage de cet immeuble que l’ouvrier a fait sa chute © 2015 D.R./Info241

Un ouvrier burkinabé Akim A. B., la vingtaine révolue, a frôlé de peu la mort hier après une chute du haut d’un immeuble de dix étages en construction au quartier Batterie IV, dans le premier arrondissement de Libreville.

Moov Africa

Dans sa chute, le jeune ouvrier, employé en qualité de tâcheron par l’entreprise Consulting & Trading Group, parti du 8ème étage, a été amorti par un tas de sable présent au pied du bâtiment. Il s’en est sorti avec une double fracture de la jambe droite et le bras droit cassé. Aussitôt, il a été transporté dans une structure sanitaire où des soins appropriés lui sont administrés.

Selon les témoignages, l’incident se serait déroulé au moment où Akim Abdoul Bancé, en voulant fixer un contreplaqué sur le mur, a posé son pied dans le vide, croyant le faire sur le plancher.


La victime a été transportée d’urgence vers une clinique après sa chute

Selon la direction de l’entreprise, le jeune homme, qui ne portait pas de casque de sécurité au moment de la chute, avait été mandaté par ses responsables pour faire le crépissage interne de l’immeuble. Une direction qui dit comment il s’est retrouvé entrain de travailler à l’extérieur du bâtiment sans protection.

Une version balayée du revers de la main par des ouvriers présents au moment des faits. Pour eux, Akim Abdoul Bancé avait pour tâche de crépir les murs extérieurs du bâtiment et non ceux de l’intérieur. Et que c’est en exécutant cette tâche, qui nécessite une concentration maximale, qu’il a oublié le vide.

Cet incident vient relancer le débat, au Gabon, de la sécurité au travail. Dans plusieurs chantiers de construction, des ouvriers continuent à travailler sans casque de protection.

Avec AGP

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article