Clicky


Colère noire

Port-Gentil : Pour 200 FCFA dérobés, il tente de noyer sa cousine de 9 ans au fond d’un puits

Port-Gentil : Pour 200 FCFA dérobés, il tente de noyer sa cousine de 9 ans au fond d’un puits
Une vue du quartier, lieu de l’incident à Port-Gentil © 2022 D.R./Info241

C’est une histoire rocambolesque que celle qui s’est produite en ce début de semaine à Port-Gentil. Pour avoir dérobé 200 FCFA dans la chambre de son cousin alors qu’elle avait faim, une jeune gabonaise de 9 ans a failli rejoindre le royaume des morts. Et pour cause, son cousin en colère, lui aura flanqué une correction de taille avant de tenter d’en finir avec elle dans un puits.

Info241 sur Whatsapp

Gwenaëlle Makoka vient d’apprendre à ses dépens qu’il est préjudiciable de prendre ce qui ne vous appartient pas. Les faits se sont produits ce lundi au quartier dit Omboué-Central, dans le 3eme arrondissement de Port-Gentil. Ce jour-là parce que ses parents n’étant pas rentrés tôt du boulot, la jeune fille eut envie de se mettre quelque chose sous la dent, histoire de patienter le repas du soir. Ne sachant pas préparer, elle aurait été fouiner dans la chambre de son cousin Yvon, à la recherche de quelques jetons afin de s’offrir des madeleines au chocolat auprès du boutiquier d’à côté.

La bastonnade

En possession de ces pièces de monnaie qu’elle aurait pris près du téléviseur de son « Yaya », elle a vite fait de détaler dans le but de contenter son ventre qui gargouillait à répétition. Après son acte accompli, elle est tombée nez-à-nez avec son cousin qui lui a intimé de lui dire où elle avait eu l’argent pour s’offrir ce plaisir gourmand. Bouche cousue, c’est à la maison que les deux personnages sont allés s’expliquer plus calmement. Avouant avoir piqué ces jetons dans sa pièce à coucher, Yvon a été habité par une colère noire sur-le-champ.

Sur le coup, le trentenaire prit son ceinturon avec lequel, il a flanqué une correction à sa nièce. Pensant que c’était insuffisant, il prit la ferme décision de l’emmener dehors où il lui a versé plusieurs seaux d’eau le long du corps. « Mais tout le quartier était dehors à cause des cris de la petite fille. Il est même venu nous dire ’cela ne vous regardait pas’, qu’on avait qu’à nous mêler des affaires de nos familles. Il l’a tapé violemment, la scène était horrible », a indiqué à Info241 Véronique Onanga, une voisine.

La suite au puits

Fort de cette déclaration, il ressort qu’Yvon après cette bastonnade aurait essayé de jeter dans le puits de la cour commune, sa petite cousine. C’est la vigilance de son voisin Anthony Mboungou qui a permis d’éviter le pire à travers un énième cas de mort par noyade. « J’étais dehors assis, après qu’il soit rentré dans la maison, il portait un short sport. Puis, soudainement, il a soulevé la petite fille et l’a emmené au puits. C’est quand il essayé de la jeter à l’intérieur et vu sa résistance, que j’ai couru pour l’attraper », témoigne à Info241 Christopher Ogoula, un autre voisin.

C’est à ce moment que les parents de la victime ont été appelés à l’aide afin de faire cesser ce calvaire que subissait la gamine de 9 ans. C’est avec tristesse, désolation et regrets qu’ils ont constaté le corps de leur enfant plein d’hématomes. La petite fille qui faisait une fièvre, a été emmenée à l’hôpital pour subir les premiers soins. Son état de santé est pour l’instant stable, rassurent ses parents. Quant à Yvon qui puait l’alcool ce jour, il a tout simplement été écarté du cocon familial pour plus de sécurité.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article