CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32-45
Nombre de décès depuis mars 2020 158+1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crise majorité

Paul Mba Abessole exclu de la majorité présidentielle gabonaise

Paul Mba Abessole exclu de la majorité présidentielle gabonaise
Paul Mba Abessole, candidat à la présidentielle du 27 août © 2016 D.R./Info241

C’est ce qu’a annoncé sans surprise jeudi, Guy-Christian Mavioga, porte-parole de la plateforme politique de la majorité présidentielle gabonaise. Pour s’être déclaré candidat à la présidentielle, Paul Mba Abessole et son parti le Rassemblement pour le Gabon (PPG) ne font donc plus partie du non moins prestigieux groupement soutenant la politique du président du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) Ali Bongo.

Moov Africa

Pour Guy-Christian Mavioga qui faisait cette déclaration devant la presse, Paul Mba Abessole en se déclarant candidat aurait violé plusieurs articles de leur charte et le code de bonne conduite de la majorité présidentielle qu’il avait pourtant contribué à mettre en place aux lendemains de l’élection contestée d’Ali Bongo en 2009.

Paul Mba Abessole, ancien opposant farouche par le passé avait depuis regagné la majorité qu’il combattait depuis les aurores du retour au multipartisme au début des années 90. L’ancien prêtre s’est déclaré candidat à la présidentielle gabonaise le 25 juin dernier à la faveur d’un congrès organisé par son parti à Libreville. Il se disait lui-même « candidat de la majorité présidentielle » alors que celle-ci ne peut avoir pour seul candidat que celui issu du PDG.

Le RPG et son président se retrouvent ainsi sans amas politique, contraints désormais à errer dans une opposition gabonaise déjà bien fournie en candidats décidés à en découdre avec le champion de la majorité présidentielle Ali Bongo.

L’annonce de sa candidature de Paul Mba Abessole avait été une énième défiance à Ali Bongo dont plusieurs barons du parti ont, depuis son arrivée à tête du parti hégémonique, préféré gonfler les rangs de l’opposition. Contestant son leadership et sa légitimité à conduire aux destinées de ce parti presque demi-centenaire qui n’a jamais concédé le pouvoir à aucune autre formation politique nationale.

La majorité républicaine et sociale pour l’émergence a ainsi du plomb dans l’aile après les démissions en cascade au sein du PDG. La crise du parti-Etat aurait t-elle finie par gagner la majorité présidentielle ? Cette majorité pourrait tout de même se consoler du soutien du Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS) de l’actuel président du Conseil national de la démocratie (CND) mais aussi, du soutien de l’une des trois ailes de l’Union peuple Gabonais (UPG) que dirige l’actuellement le ministre de l’Agriculture, Mathieu Mboumba Nziengui.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article