Faits divers

Oyem : Il viole une étudiante sur le parvis d’une église armé d’une paire de ciseaux

Oyem : Il viole une étudiante sur le parvis d’une église armé d’une paire de ciseaux
Oyem : Il viole une étudiante sur le parvis d’une église armé d’une paire de ciseaux © 2022 D.R./Info241

Les crimes sexuels au Gabon sont devenus une véritable épidémie nationale. Cette fois, c’est un jeune gabonais de 19 ans qui s’est rendu coupable de viol sur une étudiante de 18 ans à la sortie des cours. Comble du comble, le délinquant sexuel a commis son acte sur le parvis de la principale église catholique d’Oyem avant d’être rattrapé par les gendarmes et jeté en prison la semaine dernière.

Info241 sur Whatsapp

Verdaly Ndoutoume Angoué n’est plus un homme libre. Ce jeune gabonais de 19 ans n’a pas trouvé mieux que de contraindre sa proie sexuelle qui était par ailleurs vierge, à un viol avec arme blanche dans la commune d’Oyem (Woleu-Ntem). Un crime pour lequel il a été écroué au pénitencier de la ville le 22 mars où il aura tout le luxe d’attendre que la justice se prononce sur son cas.

Ce coup de filet de police est à mettre à l’actif des agents de l’antenne provinciale de la Direction générale des recherches (DGR) qui s’est saisie de l’affaire après la plainte déposée par la victime. Le jour des faits, Verdaly Ndoutoume Angoué a tenté d’aborder en vain la jeune adolescente qui sortait des cours peu après 21h. Malgré le refus de la victime de lui faire la conversation, il s’imposera tout de même le long du chemin.

Une fois arrivé au niveau de la cathédrale Saint Charles Lwanga, Verdaly Ndoutoume Angoué sortira brusquement une paire de ciseaux afin de contraindre sa victime de se diriger sur le parvis de cette maison de Dieu. Il obligera ensuite sa victime à se déshabiller avant de se décider à assouvir sa libido. Une fois son viol accompli, le jeune délinquant laissera en larmes sa victime qui n’avait plus que ses yeux pour pleurer. Ce d’autant que les examens médiaux ont confirmé qu’elle venait de perdre sa virginité.

Rentrée chez elle après ce malheur, elle se confiera plus tard au pasteur de son église qui saisira la DGR. La cavale de Verdaly Ndoutoume Angoué sera ainsi de courte durée puisque les gendarmes finiront par le cueillir et le mettre face aux conséquences judiciaires de son acte. Après avoir reconnu les faits reprochés, il sera présenté devant un juge d’instructions qui prononcera son placement sous mandat de dépôt à la prison du Peloton.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article