CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 265
Nombre de décès depuis mars 2020 173 +3

Situation vaccinale

Première dose 99 248
Seconde dose 74 961

% de la population

4,78%
3,61%

Situation globale

802 +227 74 961 26 638 +259
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Mekambo/Conflit homme-faune : un écogarde abattu par un riverain en colère

Mekambo/Conflit homme-faune : un écogarde abattu par un riverain en colère
Mekambo/Conflit homme-faune : un écogarde abattu par un riverain en colère © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

La tension n’est toujours descendue à Mékambo (Ogooué-Ivindo, nord-est du Gabon) où des manifestations des riverains contre les éco-gardes et le préfet du département de la Zadié ont émaillé ces derniers jours. Après l’arrestation du maire de commune, du président du conseil départemental et de plusieurs autres personnes soupçonnées d’être à l’origine de la levée de bouclier des populations, voilà qu’un drame est survenu ce samedi peu après midi.

Le visage de l’écogarde tué ce samedi à Mekambo

Selon plusieurs sources, l’écogarde Jean François Ndong Obame a été abattu à 12h30 par un riverain en colère qui ne supportait pas la présence inopinée d’écogardes en mission au quartier Corniche. L’auteur des coups de feu, Rufin Kombatoa, un enseignant, serait en fuite. Un drame qui vient une nouvelle fois relever la mauvaise gestion de la crise par les autorités gabonaise autour du conflit homme-faune qui irrite les habitants de la localité.

Des pachydermes détruiraient les régulièrement les plantations des riverains. Une situation décriée par les habitants à laquelle les autorités locales seraient restées sourdes, s’employant à protéger les auteurs de ces dégâts : des éléphants. D’où la montée d’adrénaline toute cette semaine dans la localité avec désormais ce drame humain.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève