Gabonaise en détresse

Manchester : Une mère gabonaise crie à l’aide après le viol de son fils de 6 ans par son mari

Manchester : Une mère gabonaise crie à l’aide après le viol de son fils de 6 ans par son mari
Une photo du couple gabono-britannique lors de leur mariage à Libreville © 2022 D.R./Info241

C’est un véritable scandale sans nom que vit une gabonaise mariée à un britannique après un séjour en Angleterre. Depuis plus de 16 mois, elle n’arrive plus à avoir accès à son fils de 8 ans aujourd’hui après avoir dénoncé à la police anglaise les viols homosexuels dont il aurait été victime de la part de son époux. Une affaire qui interpelle les autorités consulaires gabonaises qui semblent trainer les pieds pour sortir cette compatriote et son fils du calvaire qu’ils vivent à Manchester.

Info241 sur Whatsapp

Florica Sintia Knowland née Baloteli ne sait plus à quel saint se vouer. Cette compatriote d’une trentaine d’années vit un véritable film d’horreur à Manchester où elle s’est rendue fin 2020 avec son mari et son fils alors âgé de 6 ans. Et pour cause, alors que le couple marié au Gabon s’y était rendu pour boucler leurs bagages en vue de leur installation définitive au pays, le voyage de rêve a tourné rapidement au cauchemar.

Un viol homosexuel

La mère raconte que quelques jours seulement après leur arrivée en Angleterre, elle sera surpris de constater que son fils métisse de 6 ans, né d’une précédente relation, avait été abusé sexuellement par son mari David Stewart Knowland, âgé lui de 68 ans. Après avoir prévenu la police sur les agissements présumés de son époux, l’enfant a été arraché au couple et placé sous la protection des services sociaux anglais voilà 16 mois avec de nombreuses restrictions de visite pour la mère.

Le visage du gamin traumatisé par les crimes pédophiles de son beau-père

Une situation que ne comprend pas la gabonaise qui a sollicité le soutien des autorités consulaires gabonaises en vain. « Je traverse des moments difficiles en Angleterre. Les services sociaux m’ont arraché mon fils », a témoigné lundi soir sur la chaine YouTube Kobolonews Florica Sintia Knowland. « Je suis arrivé en Angleterre le 16 décembre 2020. C’est mon mari qui m’a emmené ici pour ranger les affaires parce que l’on a construit au Gabon, à Libreville », explique-t-elle pour expliquer leur présence dans ce pays.

Les autorités gabonaises interpellées

« On a arraché les affaires mais à la dernière minute, mon mari a touché l’enfant », témoigne-t-elle. Après avoir signalé les faits aux autorités anglaises, le ciel lui ait encore plus tombé sur la tête. Après une courte garde à vue de 24h, le présumé père-violeur a été remis en liberté et aurait même de nouveau accès à la victime à contrario de la mère. Une épineuse affaire dans laquelle les autorités gabonaises sont plus que jamais interpellées pour aider cette compatriote en détresse, loin de son pays.

Sintia témoignant de son calvère, hier sur Kobolonews

« Je demande l’aide aux gabonais pour le faire sortir de là », a-t-elle lancé comme message. Ce qu’elle souhaite aujourd’hui c’est pourvoir récupérer son fils afin de regagner le Gabon. Une mission que devrait prendre à bras le corps les autorités consulaires gabonaises pour aider ces deux gabonais à regagner dans la douleur leur pays. Après avoir lancé un appel à la solidarité, la mère en détresse a communiqué le +44 77 06 03 35 14 pour lui venir en aide dans ses démarches.

Affaire à suivre.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article