Course à l’emprunt

Malgré son fort taux d’endettement, le Gabon va emprunter 73,7 milliards à la France

Malgré son fort taux d’endettement, le Gabon va emprunter 73,7 milliards à la France
Malgré son fort taux d’endettement, le Gabon va emprunter 73,7 milliards à la France © 2022 D.R./Info241

C’est la suite logique de la signature de l’accord-cadre du 21 mars entre la ministre gabonaise de l’Economie, l’ambassadeur de France au Gabon et la représentante de l’Agence française de développement (AFD). Le Gabon va emprunter 73 795 162 500 FCFA à la France via l’AFD. Un emprunt sur 3 ans qu’a entériné ce 14 avril le Conseil des ministres du Gabon réuni autour d’Ali Bongo au palais présidentiel de Libreville.

Info241 sur Whatsapp

Malgré une dette publique galopante qui fait des bonds prodigieux sous la présidence d’Ali Bongo et une hausse des cours miniers notamment ceux de l’or noir, le Gabon a toujours autant besoin de recourir à l’emprunt pour soutenir son budget de fonctionnement. C’est ce qu’a validé hier sans surprise le conseil des ministres convoqué par Ali Bongo.

La photo des parties le 21 mars dernier lors de la signature de cet accord-cadre

Selon le communiqué ayant sanctionné les travaux, le conseil a validé le projet de loi autorisant l’Etat à contracter un emprunt auprès de l’AFD. « Le présent projet de texte vise à réaliser un emprunt d’un montant de cent douze millions cinq cent mille (112 500 000) euros soit soixante-treize milliards sept cent quatre-vingt-quinze millions cent soixante-deux mille cinq cent (73 795 162 500) francs CFA, au titre d’un Prêt de Soutien Budgétaire (PSB) », souligne le communiqué officiel.

Selon les informations glanées par la rédaction d’Info241, ce prêt sera alloué au Gabon en 3 tranches sur 3 ans. Le Gabon avait déjà avalisé la première lors de la signature de l’accord-cadre le 21 mars soit 45 millions d’euros (29 511 376 308 FCFA) pour l’année 2022. L’année prochaine, le Gabon recevra ainsi 35 millions d’euros (22 953 292 684 FCFA) puis enfin 32,5 millions d’euros (21 313 771 778 FCFA) en 2024.

Selon les chiffres officiels des autorités gabonaises, la dette publique gabonaise a dépassé la barre des 7 000 milliards FCFA fin 2021 selon la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Cette dette représente 75% du produit intérieur brut (PIB) du Gabon au dessus des seuils définis par la CEMAC. Une dette publique qui a explosé depuis 2016 et qui connait aujourd’hui des sommets jamais égalés.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article