CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19

Locales : Eyeghe Ndong propose à Ossouka Raponda d'être son maire adjoint

Locales : Eyeghe Ndong propose à Ossouka Raponda d'être son maire adjoint
Locales : Eyeghe Ndong propose à Ossouka Raponda d'être son maire adjoint © 2014 D.R./Info241

Moov Africa

Le candidat indépendant à l’hôtel de ville de Libreville, Jean Eyeghe Ndong a tenu une conférence de presse hier, lundi 13 janvier, dans les locaux de la Chambre de commerce. Face à la presse, Jean Eyeghe Ndong est revenu sur la désignation par le Parti Démocratique Gabonais (PDG), de Rose Christiane Ossouka Raponda à la mairie de Libreville. Tout en estimant ne rien avoir contre les femmes, il a soutenu connaître l’identité de la candidate avant les élections avant de poursuivre que les Librevillois avaient le droit de connaître avant les élections qui était le candidat, afin que les jeux soient clairs.

Jean Eyeghe Ndong s’est dit confiant « Mes chances d’être élu sont intactes » et tend la main au PDG. Il a ainsi proposé à Rose Christiane Ossouka Raponda le poste de maire adjoint de la capitale. Selon l’ancien Premier Ministre, c’est pour coller à la co-gestion qu’il appelle de tous ses voeux. Interpellant les conseillers municipaux du PDG afin de faire parler leur sagacité et leur maturité lors du vote. "Le vote est un choix politique certes, mais personnel aussi. Il peut varier selon les enjeux en présence qui sont ici l’avenir de notre capitale, Libreville.

Avenir qui ne saurait être appréhendé, en fonction d’intérêts partisans. En même temps, il a manifesté son mécontentement face à Gabon Télévision qui n’aurait pas pratiqué l’équité dans la répartition du temps d’antenne entre les candidats. Non sans avoir pris à parti, le parti au pouvoir pour avoir dissimulé son choix avant ces élections. D’autant qu’aucune loi ne proscrit cette pratique.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article