CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Prisonnier politique

L’activiste gabonais Hervé Mombo Kinga acquitté après avoir passé 17 mois en prison !

L’activiste gabonais Hervé Mombo Kinga acquitté après avoir passé 17 mois en prison !
L’activiste gabonais Hervé Mombo Kinga acquitté après avoir passé 17 mois en prison ! © 2019 D.R./Info241

La justice gabonaise aurait-elle retrouvé une once de lucidité depuis l’absence dans le pays d’Ali Bongo ? Arrêté le 27 août 2017, le jeune opposant Hervé Mombo Kinga qui comparaissait ce lundi, était poursuivi par la justice gabonaise pour « vidéos et messages d’incitation à la révolte contre les autorités de l’Etat, à la haine et à la désunion ». Après plus de 17 mois d’incarcération, le prisonnier politique qui avait été arrêté en marge d’une manifestation de l’opposition, a été acquitté ce 4 février des charges contre lui pour dossier vide.

Moov Africa

Le dossier judiciaire contre le « résistant » Hervé Mombo Kinga était vide. C’est ce qu’a conclu ce 4 février la justice gabonaise qui a ordonné sa mise en liberté. Considéré comme un prisonnier politique car militant de Jean Ping, le rival politique d’Ali Bongo, l’activiste Mombo Kinga avait été arrêté à son domicile avant d’être rapidement conduit à la prison centrale de Libreville où il a séjourné de longs mois sans jugement.

Avec cette relaxe, Mombo Kinga sortira finalement blanchi des chefs d’accusation d’outrage au chef de l’Etat et participation à la propagande écrite tendant à troubler l’ordre public. Des griefs utilité à souhait par les tenants du régime pour emprisonner et ballonner l’opposition et ses militants. L’usage de la détention préventive étant devenu l’arme de dissuasion massive du régime pour conjurer les contestations pacifiques.

Outre Hervé Mombo Kinga, plusieurs opposants à l’instar de Frédéric Massavala Maboumba dont le verdict du procès est attendu ce 8 février, demeurent actuellement en prison des années depuis la présidentielle d’août 2016. Lors de la plaidoirie du 28 janvier l’avocat de Mombo Kinga, Me Anges Kevin Nzigou, avait levé l’exception de nullité dans cette affaire. La cour correctionnelle qui devait délibérer ce lundi matin, aura finalement donné raison à l’accusé en rendant ce verdict en sa faveur.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article