CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Front social

Le personnel du ministère de la Fonction publique en grève illimitée

Le personnel du ministère de la Fonction publique en grève illimitée
Les agents devant l’esplanade de leur ministère © 2015 D.R./Info241

Les agents du ministère de la Fonction publique, regroupés au sein du syndicat national des agents de la Fonction publique et de la réforme administrative (Synafopra), observent depuis une semaine une grève illimitée, pour réclamer la mise en œuvre du protocole d’accords signé l’année dernière avec la hiérarchie. Quid des promesses non-tenues du gouvernement gabonais.

Moov Africa

Positionnés sur l’esplanade de la Fonction publique, ces agents ne font pas de mystère sur leurs revendications contenues dans ledit protocole d’accords. Il s’agit, entre autres, du recrutement des chauffeurs de bus de transport, de la mise en circulation desdits bus, des nominations dans les postes restés vacants depuis six ans.

Les mises en stages professionnels des agents figurent également au nombre de ces revendications.Nombre de ces agents se trouvent désorientés, faute de responsables à même de donner de bonnes directives, a indiqué le secrétaire général du Synafopra, Bruno Bousseba Moukeke.

Cette situation cause également des désagréments au niveau des notations, vu que les responsables qui notent ne sont ni proches du personnel, ni imprégnés des différentes activités menées par ces derniers, a ajouté Bruno Bousseba Moukeke.

L’année dernière, les agents n’ont pas pu obtenir des stages du fait des ‘’turpitudes’’ de l’administration, a souligné le secrétaire général de Synafopra, indiquant que les responsables administratifs ont fait annuler toutes les préinscriptions des candidats aux stages professionnels, obtenues dans une école supérieure de Libreville qu’ils avaient eux-mêmes choisie, avant de se rétracter, au motif que l’établissement n’était plus agrée pour accueillir les agents du ministère.

Devant l’impasse, l’administration se devait de fournir une liste des écoles reconnues, à même d’intéresser les agents pour des préinscriptions, a expliqué Bruno Bousseba Moukeke.

Cet état de fait a eu pour conséquence, la non prise en compte des dossiers du ministère de la Fonction publique lors de la grande commission des stages professionnels, a poursuivi le syndicaliste, relevant que la commission restreinte qui avait été envisagée, n’a donné aucun résultat, au grand dam des agents.

Le silence de la hiérarchie face aux revendications des agents a amené ces derniers à déclencher un mouvement de grève illimitée depuis la semaine dernière, avec, toutefois, un service minimum, du matin à midi.

Pourtant, un préavis de grève de huit jours avait été déposé en juin dernier sur la table des autorités compétentes, sans succès, a rappelé le secrétaire général du Synafopra.

Avec AGP

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article