CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 14 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 164 +1

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

54 -10 40 925 25 384 +14
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Rentrée des classes

Le gouvernement gabonais ordonne la fermeture des écoles scolaires privées

Le gouvernement gabonais ordonne la fermeture des écoles scolaires privées
Le gouvernement gabonais ordonne la fermeture des écoles scolaires privées © 2016 D.R./Info241

Alors que la rentrée scolaire au Gabon est loin d’être connue, le gouvernement gabonais a contraint les établissements privés à fermer leurs portes ce lundi 10 octobre. Une situation inédite dans un pays qui n’a toujours pas tourné la page d’une présidentielle aux résultats contestés occasionnant ainsi une crise qui ne dit pas son nom dans plusieurs secteurs d’activités.

Moov Africa

Les parents d’élèves sont en colère. C’est hier en déposant leur progéniture dans leur établissement scolaire qu’ils auraient appris la mauvaise nouvelle. D’autres seront contactés un peu plus tard dans la matinée de la décision des autorités gabonaises de procéder à la fermeture des écoles et lycées privées.

Selon des sources proches du gouvernement, ces établissements avaient débutés les cours le 3 octobre sans qu’aucun calendrier académique n’ait été communiqué par les autorités. D’où le courroux de celles-ci fraîchement nommées après la présidentielle qui a vu la réélection contestée d’Ali Bongo.

Pour les parents d’élèves, cette décision de fermeture est incompréhensible. « Le secteur privé a toujours débuté les cours avant ceux du public sans que cela pose problème », confie l’un d’eux surpris par la mesure. Un autre indiquera toute sa colère : « pourquoi les enseignants de ces écoles doivent se mettre en chômage technique alors qu’ils ne sont même pas payés par le l’Etat mais par ces écoles qui fonctionnent grâce à ce que les parents d’élèves paient comme différents frais ? ».

La rentrée des classes avait été annoncé pour la mi-octobre avant d’être reportée jeudi dernier sine die par le ministère de l’Education nationale. L’on attend désormais la communication officielle du gouvernement sur la désormais crise du monde éducatif avant même que ne surviennent les éternelles grèves qui ponctuent la vie de ce secteur sensible.

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article