Libreville, le
jeudi 5 août 2021

CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Violences xénophobes

Le Gabon se veut rassurant sur la sécurité de ses ressortissants installés en Afrique du Sud

Le Gabon se veut rassurant sur la sécurité de ses ressortissants installés en Afrique du Sud
Le Gabon se veut rassurant sur la sécurité de ses ressortissants installés en Afrique du Sud © 2019 D.R./Info241

La situation des étrangers en Afrique du sud victimes de violences xénophobes a été l’objet d’une audience hier entre l’ambassadeur de ce pays, Queen Anne Zondo, et les autorités gabonaises. Convoquée au ministère des Affaires étrangères, l’ambassadrice Sud-africaine a tenu à relativiser la crise qui secoue le pays. A ce jour, il n’y aurait à déplorer aucune victime gabonaise, selon le communiqué ayant sanctionné cette rencontre.

Moov Africa

Les autorités gabonaises se sont dites « préoccupées » par les événements qui se sont produits la semaine dernière notamment à Pretoria et Johannesburg. Pour y voir clair, le ministre gabonais des Affaires étrangères a reçu dimanche en audience l’ambassadrice de ce pays traversé par des violences xénophobes tournées vers les étrangers noirs, accusés de divers maux.

Selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères parvenu à la rédaction d’Info241, il s’agirait d’"une situation extrêmement localisée qui ne revêt pas l’envergure que les réseaux sociaux décrivent". Avant d’ajouter que « les autorités sud-africaines travaillent avec la police et d’autres acteurs sociaux pour ramener la sérénité et le calme ».

Le Gabon qui dit suivre de près la situation, « rappelle qu’aucun Gabonais à ce jour n’a été victime de quelque violence que ce soit, en lien avec la situation ». Tout en restant prudent en appelant « toutefois ses ressortissants en Afrique du Sud à une extrême prudence et à ne pas se rendre dans les quartiers identifiés névralgiques ».

Affaire à suivre...

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article