Coopération régionale

Le Congo prend langue avec le programme gabonais « Un jeune, un métier »

Le Congo prend langue avec le programme gabonais « Un jeune, un métier »
L’échange entre les deux personnalités régionales © 2016 D.R./Info241

La ministre Congolaise de la Jeunesse et de l’éducation civique, Destinée Hermella Doukaga, était hier après-midi, l’hôte du Premier ministre Daniel Ona Ondo. Cette audience en marge des travaux de la concertation régionale triennale 2017 avait pour toile de fond le programme gabonais « Un jeune, un métier ».

Moov Africa

Introduite chez le Premier Ministre par la ministre déléguée à la Formation professionnelle, Nicole Asselé, la ministre Congolaise est venue s’informer sur la mise en œuvre par le gouvernement gabonais du programme « Un jeune, un métier », lancé il y a quelques mois.

La ministre Congolaise Destinée Hermella Doukaga répondant aux questions de la presse

Soulignons que ce programme vise la prise en charge des jeunes en grandes difficultés sociales et professionnelles avec comme objectif d’insérer et de réinsérer près de 2500 jeunes pour l’année 2016. Aujourd’hui, ce projet est cœur d’une coopération de partenariat entre le Gabon et le Congo-Brazzaville.

Pour la ministre Congolaise Destinée Hermella Doukaga, cette coopération multiforme et vieille de longues dates, témoigne de la volonté des présidents gabonais, Ali Bongo Ondimba, et congolais, Dénis Sassou Nguesso, d’œuvrer pour l’insertion et la réinsertion professionnelle de la jeunesse africaine, avenir du continent.

Le Premier ministre s’est réjouit pour sa part, de la présence de son hôte au Gabon. Cette visite conforte les excellents rapports de coopération et d’amitié qu’entretiennent les deux peuples depuis fort longtemps.

Avec Primature

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article