Coopération bilatérale

La France fait un important don d’équipements à la police scientifique gabonaise

La France fait un important don d’équipements à la police scientifique gabonaise
La France fait un important don d’équipements à la police scientifique gabonaise © 2022 D.R./Info241

L’état-major du commandement en chef des Forces de police nationale gabonaise de Libreville a abrité ce jeudi une cérémonie de don de matériels de la coopération française. Une cérémonie de don à la police technique et scientifique gabonaise rehaussée par la présence du ministre gabonais de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, et de l’ambassadeur français au Gabon Alexis Mikhaël Lamek.

Info241 sur Whatsapp

La police technique et scientifique gabonaise va pouvoir mieux traquer les auteurs de crimes et délits mais aussi de les confronter devant la justice. C’est l’ambition du second don de la France à cette unité de police effectué hier à Libreville. Un don complémentaire à celui que les mêmes autorités gabonaises avaient déjà reçu l’année dernière.

Une vue du don français au Gabon

Pour cette fois, il s’agit notamment de scanners pour favoriser la création d’un fichier pénal numérique, un épiscope pour la codification et la lecture des caractères analytiques des empreintes digitales, une cabine de fumigation pour la révélation physico-chimique des traces papillaires et des équipements divers pour la signalisation des gardés-à-vue, précise un communiqué officiel parvenu à la rédaction d’Info241.

« Ce nouveau matériel aidera surtout à redynamiser le fonctionnement de la Direction de la Police Technique et Scientifique donc, plus d’efficacité dans la recherche de preuves objectives de culpabilité ou d’innocence », a indiqué le ministre Lambert Noël Matha. Un don censé matérialiser la volonté des présidents français et gabonais de voir le Gabon se doter d’une police performante.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article