CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Agriculture

La FAO présente le cadre de programmation pays 2017-2022 pour le Gabon

La FAO présente le cadre de programmation pays 2017-2022 pour le Gabon
La FAO présente le cadre de programmation pays 2017-2022 pour le Gabon © 2018 D.R./Info241

Le représentant de la Fonds des Nations-Unies pour l’alimentation (FAO) au Gabon et à Sao Tome et Principe, Hélder Muteia, a présenté récemment à Libreville les domaines du cadre de programmation pays 2017-2022. Des recommandations de la FAO qui visent à mieux booster l’agriculture gabonaise.

Moov Africa

Ces trois domaines reposent sur le renforcement de la gouvernance institutionnelle et des capacités nationales, la gestion durable des ressources naturelles et le développement des chaînes de valeurs durables, dans l’agriculture, l’élevage, la forêt, la pêche et l’aquaculture.

Le représentant de la FAO, Hélder Muteia a présenté au ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, le Cadre de programmation pays 2017-2022. Il s’est agit de mettre en exergue les mérites de la collaboration qui existe entre les deux institutions, en réitérant la disponibilité de la FAO, à accompagner le ministre dans sa mission.

« Un cadre de programmation qui s’articule autour de trois domaines prioritaires, à savoir : le renforcement de la gouvernance institutionnelle et des capacités nationales, la gestion durable des ressources naturelles et le développement des chaînes de valeurs durables, dans l’agriculture, l’élevage, la forêt, la pêche et l’aquaculture », a précisé l’hôte du ministre de l’Agriculture.

En passant en revue les projets conjoints menés en vue de favoriser le développement d’une agriculture intégrée plus durable, Biendi Maganga Moussavou a décliné, pour sa part, la vision de son département ministériel. Laquelle vision consiste à faire de l’agriculture un levier de croissance et un moteur de diversification de l’économie nationale. Insistant sur la nécessité de mettre l’accent sur le développement des chaînes de valeurs, dans le secteur agricole.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article