CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crise post-électorale

La crise post-présidentielle gabonaise continue de plomber l’économie du pays

La crise post-présidentielle gabonaise continue de plomber l’économie du pays
Une descente de police dans les rues de Libreville © 2017 D.R./Info241

C’est ce qu’affirme un récent rapport du cabinet Euler Hermes sur l’économie africaine dont Info241 s’est procuré. Dans celui-ci, le Gabon écope de la note « C » correspondant au statut de « pays à risque significatif » dans cette échelle évaluant le risque pays. Un signal d’alarme que se doit de tenir compte les autorités gabonaises dont la réélection d’Ali Bongo demeure toujours controversée. Son dialogue politique organisé sans son rival Jean Ping n’aura donc pas permis d’apaiser les tensions politiques dans ce pays dirigé de père en fils par les Bongo.

Moov Africa

Le cabinet Euler Hermes, leader mondial de l’assurance-crédit, a souligné que la crise politique au Gabon a une influence considérable sur la croissance économique du pays. Le cabinet spécialisé s’est concentré sur les trois principaux risques relatifs au continent africain en général et au Gabon en particulier que sont : le risque politique, la question du prix des matières premières et des taux de change, ainsi que l’accroissement de la dette publique en raison de politiques budgétaires inappropriées.

Outre la crise politique, le rapport pointe ainsi les politiques budgétaires inappropriées d’Ali Bongo qui ne permettent pas de redresser la barre. Malgré la volonté affichée et les promesses du gouvernement gabonais pour un retour à l’équilibre, le Gabon risque bien de faire fuir de nouveaux investisseurs. Un autre camouflet pour Ali Bongo qui continue de croire à sa bonne étoile.

Pour ce qui est de l’aspect politique, le cabinet a expliqué que l’incertitude politique qui règne dans les grandes économies du monde mais aussi au niveau de la région reste la préoccupation principale. Elle accentue la faiblesse des performances économiques de certains pays exportateurs de matières premières, comme le Gabon, le Ghana, le Nigeria et l’Afrique du Sud.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article