CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19

« La cohérence de l’action gouvernementale passe par une communication claire différente de la communication politique », Rostano Éloge Mombo Nziengui.

« La cohérence de l’action gouvernementale passe par une communication claire différente de la communication politique », Rostano Éloge Mombo Nziengui.
« La cohérence de l’action gouvernementale passe par une communication claire différente de la communication politique », Rostano Éloge Mombo Nziengui. © D.R./Info241

Moov Africa

Le séminaire gouvernemental tenu du 23 au 25 févier 2014 à Franceville dans le Haut-Ogooué a marqué l’actualité politique du gouvernement. Á la demande de nos lecteurs internautes et suite à la déferlante réaction sur les réseaux sociaux notamment au sujet de son objectif « accélérer la cadence et l’impact social ». Info241 a choisi de décrypter l’axe de cette première action sous le prisme du magister du Pr Ona Ondo, par un éclairage de Rostano Éloge Mombo Nziengui, jeune chef d’entreprise, communiant, au sujet de la communication gouvernementale.

Des énièmes recommandations ont été énoncées en vue d’« accélérer la cadence des réalisations et conduire le Gabon vers la croissance la plus soutenue ». Mais aussi l’affirmation une fois de plus d’un combat et d’une lutte acharnée contre la pauvreté et la précarité dans lesquelles vivent 30% de Gabonais. Outre ce défi primordial, qui constitue une exigence pour la nouvelle équipe gouvernementale, la clarté et la précision dans la communication gouvernementale ont été également un temps fort de ce séminaire.

En effet, l’un des points importants a été la présentation de la méthode de travail gouvernemental et l’articulation de la communication gouvernementale. Pour le chef de l’État, « il faut mettre l’administration au service du citoyen, pour plus de justice et d’équité » et mieux communiquer sur les décisions. La communication gouvernementale doit être une priorité pour « expliquer les décisions à des compatriotes qui attendent des résultats ».

Face à ce challenge et ce à la demande de nombreux lecteurs, Info241 a interrogé, le communicant Rostano Éloge Mombo Nziengui, qui a récemment lancé à Libreville, l’antenne nationale de son groupe de communication, Continental Com Corporate, spécialisé en communication publique et territoriale.

Selon M. Mombo Nziengui, « la première mission de la communication gouvernementale est de faire connaître aux citoyens les politiques publiques conduites par le pouvoir politique dans un contexte où le message de l’État doit s’exprimer au milieu d’une multitude d’autres. Là, la frontière séparant communication publique et communication politique est totalement de mise. D’où le traitement de l’information gouvernementale doit se faire par des journalistes spécialistes des questions à traiter (l’éducation, la santé, l’économie, l’environnement, le sport) , tout en respectant la déontologie professionnelle »

Or, explique l’ingénieur en sciences de l’information et de la communication, « selon une étude de terrain que nous avons menée à travers les neuf provinces gabonaises, intégrant un large échantillon (classe d’âges, sexes, et professions diverses), un grand nombre de la population est en totale déconnexion avec l’action menée par le gouvernement, car les besoins primaires et précaires auxquels ils doivent bénéficier en tant que citoyens lambda ne sont pas souvent tenus. »

Pour le communicant, « la majorité de la population gabonaise relève un abus médiatique et une confusion de genre favorisés par les médias publiques en tête desquels Gabon Télévision, taxé de caisse de résonance du pouvoir en place. Les citoyens impuissants assistent au quotidien, à un ballet théâtral d’une communication politique visant à promouvoir et acenser par une sur-médiatisation dithyrambique l’action présidentielle et de certains portefeuilles ministériels. Et ce, au détriment de la prise en compte des réalités de vie précaire, des freins qui constituent le cauchemar quotidien de chaque citoyen gabonais. Et certains de s’interroger, « ces médias et ce gouvernement vivent vraiment dans le même pays que nous afin d’avoir toujours les arguments pour la promotion de leur Gabon émergent ? »

Poursuivant son argumentaire, M. Mombo Nziengui a relevé que « la seconde mission de la communication gouvernementale est liée à la volonté de modifier les comportements collectifs et les mentalités des citoyens. Et la situation actuelle du Gabon s’explique aussi par les mentalités souvent incompréhensibles de la population gabonaise. Par exemple, au sujet de l’insalubrité et du refus d’intégrer des actions citoyennes au profit de l’incivisme. Il s’agit dès lors pour le gouvernement d’intensifier à la fois des campagnes de prévention notamment en matière de santé (Sida, alcool, prévention…) ou de sécurité (routière, maltraitance, accidents domestiques…) comme celles liées aux enjeux collectifs (développement durable, entreprenariat, civisme, lutte contre la fracture sociale, …).

Enfin, souligne le spécialiste en communication publique, « la communication gouvernementale vise aussi à l’information et la valorisation des services et des missions de l’État. C’est l’ensemble de la communication des administrations en direction des usagers des services publics ou la communication plus institutionnelle de certains ministères comme celui de la Défense. La parole de l’État est souvent portée par une grande diversité d’acteurs. Sa communication passe souvent par le relais d’organismes publics, agences ou organismes (dont les plus médiatiques sont l’ANGT et l’ANBG). »

« Toutefois, ces dernières années on assiste à un retour d’une communication plus identifiée à l’Etat notamment au travers de l’adoption progressive, depuis l’année 2000, d’une stratégie de communication nationale et de la mise en place d’une charte graphique unique pour l’ensemble des campagnes portées ou soutenues par les institutions ministérielles gouvernementales » conclu le manager d’entreprise.

 

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article