CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Emprunts bancaires

La BAD prêtera plus de 807 milliards au Gabon entre 2016 et 2020

La BAD prêtera plus de 807 milliards au Gabon entre 2016 et 2020
La BAD prêtera plus de 807 milliards au Gabon entre 2016 et 2020 © 2016 D.R./Info241

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, dans un communiqué publié le 16 mars, qu’elle allait accorder au Gabon une enveloppe globale de 1,38 milliard de dollars soit 807, 6588 milliards de FCFA entre 2016 et 2020 pour soutenir le plan de développement élaboré par le président gabonais Ali Bongo, malgré un taux d’endettement explosif du pays, nous apprend un communiqué officiel de l’institution bancaire panafricaine.

Moov Africa

Ces financements serviront à soutenir des projets inscrits dans le « Document stratégie pays » (Country Strategy Paper/CSP) 2016-2020, qui a été validé récemment par la banque africaine et les autorités politiques au pouvoir au Gabon.

Selon les informations officielles, la BAD soutiendra essentiellement le "Plan stratégique Gabon émergent (PSGE)" et le "Pacte social" du pays à travers deux piliers : l’appui à la diversification économique avec notamment le soutien au développement des infrastructures et du secteur agricole, l’amélioration du climat des affaires et l’appui au secteur privé.

Et l’appui à la stratégie de développement humain visant la diversification de l’offre de formation et de l’employabilité, l’amélioration de la protection sociale et l’amélioration de l’accès aux services d’eau et d’assainissement. On comprends mieux l’ambition effrénée d’Ali Bongo à rempiler pour un deuxième mandat présidentiel au Gabon.

Le président dont la légitimé et la légalité sont fortement entachées rend son tablier en août 2016. Mais il a déjà curieusement engagé toute la nation gabonaise a consentir des nouveaux emprunts bancaires pour des projets dont il a vendu la chimère au peuple gabonais depuis 2009. Avec un bilan très mitigé, plus de 70% des promesses en termes de projets non réalisés, marqué par un surendettement des caisses du Trésor public gabonais.

Lire aussi >>> Endettement : le Gabon a cumulé 2.250 milliards F.CFA de dette sous Ali Bongo

Dans leurs dernières publications, le FMI et l’agence de notation Standard & Poor’s s’inquiètent de l’accroissement de la dette du Gabon qui dépasse désormais le plafond de 35% du PIB que le pays s’était imposé dans sa stratégie d’endettement.

L’analyse de l’évolution de la dette gabonaise telle qu’inscrite dans les lois de finances successives entre 2002 et 2016 relevait déjà l’analyste économique, Mays Mouissi, permet de constater le retour aux emprunts massifs sur la période 2009 – 2016 alors que pendant les 4 années qui la précèdent, le total des emprunts fut contenu en dessous de 160 milliards FCFA.

Le conseil d’administration de la BAD a également approuvé un budget administratif de 492 millions de dollars pour l’exercice 2016. « Cette dotation permettra d’étendre et d’accélérer la mise en œuvre de la Stratégie décennale de l’institution, qui privilégie les cinq grandes priorités retenues par la BAD : éclairer l’Afrique et lui donner de l’énergie, nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, intégrer l’Afrique et améliorer la qualité de vie des Africains », a souligné l’institution panafricaine présidée par Akinwumi Adesina

Avec Ecofin

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article