CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 872
Nombre de décès depuis mars 2020 176 +2

Situation vaccinale

Première dose 100 884
Seconde dose 76 508

% de la population

4,86%
3,68%

Situation globale

1 607 +517 76 508 28 120 +872
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Un des futurs centres de formation professionnelle du Gabon baptisé du nom du roi du Maroc

Un des futurs centres de formation professionnelle du Gabon baptisé du nom du roi du Maroc
Un des futurs centres de formation professionnelle du Gabon baptisé du nom du roi du Maroc © 2020 D.R./Info241

Moov Africa

Les autorités gabonaises et marocaines entretiennent des liens d’amitié et de travail très étroits. Une étroitesse symbolisée vendredi par l’octroi du nom de l’actuel roi du Maroc à l’un des quatre futurs centres de formation professionnelle que comptera bientôt le Gabon. C’est ce que révèle le communiqué ayant sanctionné le conseil des ministres virtuel tenu le 20 novembre.

Ainsi, sur présentation la ministre de la Formation professionnelle, Madeleine Edmée Berre, le conseil des ministres a adopté vendredi un projet de décret « portant création et organisation du Centre de formation et d’enseignement professionnels aux métiers du transport et de la logistique MOHAMMED VI », souligne le communiqué des travaux. C’est d’ailleurs le seul centre qui ait été baptisé du nom d’une personnalité.

Une belle preuve de l’amitié liant la famille Bongo, au pouvoir depuis 1964, à celle royale du Maroc. Le roi Mohammed VI étant un proche d’Ali Bongo. Il l’a notamment recueilli au lendemain de son accident vasculaire cérébral saoudien d’octobre 2018.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève