Libreville, le
jeudi 5 août 2021

CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Détournement de mineure

Kango : un trentenaire abuse sexuellement d’une adolescente de 14 ans

Kango : un trentenaire abuse sexuellement d’une adolescente de 14 ans
La brigade de gendarmerie de Kango © 2015 D.R./Info241

Sombre histoire de libido pédophile à Kango dans la province de l’Estuaire. Michel Bouka, un gabonais pourtant un polygame « heureux » de 38 ans, a été arrêté mardi par la police locale après avoir abusé sexuellement d’une adolescente âgée de 14 ans, se trouvant être la fille d’une de ses collègues de travail. Pour couvrir son forfait, le criminel sexuel aurait remis la modique somme de 5.000 FCFA à sa victime pour acheter son silence.

Moov Africa

Pour la mère de la victime, Rosine Ezona, l’indélicat aurait profité de la naïveté de sa fille qui avait été faire une course au marché du Centre. Selon la jeune fille, elle se trouvait en compagnie de ses copines, quand Michel Bouka a proposé de les accompagner en voiture.

Après quelques tours effectués dans la ville, Michel Bouka, a longuement échangé avec la jeune fille et savait qu’elle ne mettra longtemps au-dit marché. Il décida de roder dans les parages pour guetter sa proie. Il va curieusement refaire surface, comme par enchantement, pour proposer à nouveau de la raccompagner.

L’adolescente, ne se doutant de rien, va une nouvelle fois accepter l’aide du collègue de sa mère. Pourtant, Michel Bouka, ne la ramènera pas directement à la maison. Il va bifurquer vers un coin sinistre non loin d’un hôtel de la place. Le collègue indigne va prendre pour excuse une envie pressante.

Au même moment, un autre véhicule de liaison de son entreprise passait par là. Surpris, Michel Bouka demandera à la gamine de se coucher sur le siège pour lui éviter une demande d’explication. Il va en profiter pour bondir sur l’adolescente paniquée.

Après avoir assouvi sa basse besogne, il tendra à la jeune fille, 5.000 FCFA afin d’acheter son silence. Une fois à la maison, la fille dont la mère s’était mise à ses trousses, parce qu’elle en avait été longue, passera à l’interrogatoire. La gamine va craquer après avoir appris de sa mère, qu’elle avait été vu à bord du véhicule de service de son collègue. Sous pression, l’adolescente finira par tout balancer. Se sentant blessée dans son amour propre, Rosine Ezona n’aura pas d’autre recours que d’aller livrer le bourreau de sa fille aux mains des gendarmes.

Même si l’expertise a démonté que l’adolescente n’était plus vierge au moment des faits, Michel Bouka sera poursuivi pour détournement de mineur et non plus pour viol, a indiqué le commandant de brigade adjoint de Kango. Michel Bouka, père de famille, vivait jusqu’ici en concubinage avec « deux magnifiques femmes », à en croire son entourage. Il croupi désormais dans les geôles de Gros bouquet de Libreville.

Le procureur de la République de Libreville, qui a reçu les deux parties en instruction mardi, a sommé la Brigade de gendarmerie de Kango de rattraper le premier amant de la jeune fille qui sera poursuivi pour viol sur mineur.

Avec AGP

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article