CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19

Jean François Ndongou candidat à la retraite anticipée à la représentation nationale

Jean François Ndongou candidat à la retraite anticipée à la représentation nationale
Jean François Ndongou candidat à la retraite anticipée à la représentation nationale © 2014 D.R./Info241

Moov Africa

Les chaises politiques semblent de plus en plus échapper à celui qui était, il y a encore quelques semaines, ministre de l’intérieur gabonais. Jean François Ndongou, après avoir été remercié du nouveau gouvernement du Pr Ona Ondo, devra aussi renoncer à son statut de député de Mandji à l’Assemblée nationale suite à ses nouvelles fonctions de président du Conseil national de la communication (CNC) prononcées lors du Conseil de ministres du 10 mars dernier.

En effet, sa nomination au CNC, gendarme des médias au Gabon, entraîne de facto la perte de son mandat de député, selon la loi organique de l’Assemblée nationale prise en l’article 37 de la constitution qui fixe entre autres, le régime des inéligibilités et des incompatibilités des députés au Gabon.

Une élection partielle devrait donc ainsi avoir lieu dans sa circonscription car pour l’article 151 du code électoral : « le titulaire d’un mandat ne peut y renoncer qu’en le remettant à ses électeurs ». Voici ce qui s’appelle une sortie en douceur du sillon politique gabonais pour l’ancien homme fort de l’Intérieur.

Une situation similaire s’était déjà présentée lorsque l’ancien ministre Ondo Methogo avait été nommé président du CNC. Une élection législative partielle avait été organisée sur son siège dans le département du Ntem dans le nord du Gabon.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article