CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Racisme

Inde : une publicité jugée raciste fait polémique

Inde : une publicité jugée raciste fait polémique
A gauche, la pub retirée et à droite la photo originelle de cette campagne publicitaire © 2015 D.R./Info241

La publicité montre un enfant jeune maigre, de teint sombre, tentant de protéger une célèbre actrice indienne portant des bijoux avec un grand parapluie qu’il a du mal à porter, selon les activistes des droits de l’homme. Une image qui promeut le racisme, a déclaré un groupe d’activiste dans une lettre ouverte à l’ancienne miss monde et actrice, Aishwarya Rai Bachchan.

Moov Africa

Ils estiment que l’image rappelle les portraits des colons blancs du 17ème et 18ème siècle que les tableaux représentaient avec leurs serviteurs. Les activistes ont demandé à l’actrice de ne pas s’impliquer dans une telle campagne publicitaire.

Le publiciste de l’actrice de Bollywood a fait savoir qu’Aishwarya Rai Bachchan avait été photographiée sans arrière-plan et que le montage des images a été réalisé plus tard. Sur Facebook, la joaillerie concernée, Kalyan Jewellers, s’est excusée avant de faire savoir qu’elle avait déjà commencé à retirer les photos.

En Inde, la peau claire est plus appréciée que la peau plus mate, une préférence qui a fait fleurir le commerce des produits de beauté éclaircissant et qui est perpétuée par les publicités de ces produits cosmétiques. Cette conception publicitaire est considérée rétrograde par les activistes des droits de l’homme.

Avec BBC

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article