CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Grogne

Grève de l’ONEP : le gouvernement gabonais importe du carburant pour faire face à la pénurie

Grève de l’ONEP : le gouvernement gabonais importe du carburant pour faire face à la pénurie
La crise de carburant à Libreville © 2014 D.R./Info241

Le ministère gabonais du Pétrole et des Hydrocarbures a annoncé mardi dans un communiqué que les autorités avaient reçu 22.000 m3 de produits pétroliers censés mettre fin à la grave pénurie en cours dans le pays.

Moov Africa

Ce stock dont l’origine n’a pas été révélée est composé de 7000 m3 d’essence sans plomb et 15.000 m3 de gazole, le produit le plus rare depuis plusieurs jours.

« Les opérations de transfert sur le réseau de distribution se poursuivent et à partir de mardi, tous les produits pétroliers seront disponibles sur toute l’étendue du territoire national », a assuré le communiqué signé du directeur général des hydrocarbures, Yves Blaise Ompouengui.

« Le gouvernement assure les usagers que le retour à la normale est prévu dès mercredi », a ajouté le texte. Le Gabon, pays producteur de pétrole, dispose d’une raffinerie mais celle-ci est hermétiquement fermée suite à une grève déclenchée le 1er décembre par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), le plus grand syndicat du secteur.

Ce syndicat exige l’arrêt des prélèvements sur leurs salaires reversés à la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS, l’assurance maladie obligatoire au Gabon). L’ONEP estime que l’assurance maladie spécifique au personnel pétrolier suffit largement et fonctionne mieux que la CNAMGS.

A cause de cette grève, le Gabon est accablé par une grave pénurie de carburant. Les automobilistes passent des nuits entières devant les stations-service. Les colonnes de voitures en attente s’étalent à perte de vue. D’autres arrivent devant les stations-service avec des bidons sinon des cuves pour ravitailler les chantiers.

Source : Xinhua

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article