Drame

Franceville : Un jeune trouve la mort en marge des festivités du 54e anniversaire du PDG

Franceville : Un jeune trouve la mort en marge des festivités du 54e anniversaire du PDG
Franceville : Un jeune trouve la mort en marge des festivités du 54e anniversaire du PDG © 2022 D.R./Info241

Les festivités en différé du 54e anniversaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis sa création en 1968) dans la province du Haut-Ogooué n’ont pas fini de faire parler d’elles. Après la grogne des jeunes « militants » payés 1 000 FCFA pour y prendre part, l’on apprend qu’un jeune gabonais a trouvé la mort en marge de cette grande fête du parti au pouvoir.

Info241 sur Whatsapp

Mise à jour du 6 avril à 22h20 : Selon de nouvelles informations recueillies par la rédaction d’Info241, le drame ayant conduit à la mort de Max Lehoumbou Okoumba serait survenu à la suite d’une bagarre autour du partage de l’argent obtenu lors d’un bricole. L’incident ne serait donc pas survenu à la suite de la participation des jeunes aux festivités du PDG ayant eu lieu le même samedi à Franceville. Nous y reviendrons.

Il s’agit de Max Lehoumbou Okoumba, un élève en classe de terminale dans un lycée de cette capitale provinciale du sud-est du Gabon. Le jeune gabonais connu également pour ses talents de dessinateur, serait décédé à la suite d’une bagarre qui aurait éclaté dans la nuit de samedi à dimanche, à la suite de leur participation aux festivités différées du 12-Mars, rapportent ce mercredi nos confrères du quotidien pro-gouvernemental l’Union.

La victime encore pleine de vie

Après la manifestation qui s’est déroulée samedi dernier à la place des fêtes de Franceville, la victime et deux de ses amis se sont rendus dans un bistrot pour continuer la fête. Sauf qu’une fois ivres, les choses vont rapidement dégénérer. La bagarre éclatera entre les trois jeunes à propos d’un vélo sur lequel Max Lehoumbou Okoumba avait pris place.

Le ton serait rapidement monté au point où l’un des jeunes en colère jettera sur la victime un casier rempli de boissons. Grièvement blessé par le choc, Max Lehoumbou Okoumba sera transporté aux urgences de l’hôpital Amissa Bongo où il trouvera malheureusement la mort à 1h du matin, le dimanche. Un drame qui a conduit à l’arrestation des deux jeunes. Ils ont été déjà écroués à la prison de Franceville où ils attendront leur procès.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article