CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Etats-Unis : un bébé Afro-Américain d’un an blessé par la police, sa mère va porter plainte

Etats-Unis : un bébé Afro-Américain d’un an blessé par la police, sa mère va porter plainte
Etats-Unis : un bébé Afro-Américain d’un an blessé par la police, sa mère va porter plainte © 2021 D.R./Info241

Moov Africa

Une nouvelle bavure policière aux Etats-Unis aux relents racistes. La mère d’un garçon d’un an, grièvement blessé à la tête par la police à Houston (Texas, sud du pays), a annoncé mardi son intention de porter plainte contre les forces de l’ordre. « Mon bébé n’aurait jamais dû se faire tirer dessus, surtout pas par la police  », a déclaré la mère de Legend Smalls lors d’une conférence de presse.

La victime infantile, blessée par balle par la police américaine

« Il a toujours des fragments de balle dans la tête et reste en soins intensifs » près de deux semaines après avoir subi une ablation d’une partie du cerveau, a précisé Daisha Smalls, 19 ans, la voix étranglée par l’émotion. Tard le 3 mars, la jeune femme faisait le plein d’essence, avec son fils attaché dans un siège de bébé sur la banquette arrière, quand un véhicule, pourchassé par la police, est sorti de la route devant la station-service.

Un homme armé, soupçonné d’au moins deux braquages, en est sorti et s’est jeté dans la voiture de madame Smalls. La police a alors ouvert le feu, tuant le suspect et blessant le petit garçon. « Ils savaient qu’elle était dans la voiture et ils ont quand même tiré  », a assuré son avocat Ben Crump, spécialisé dans les dossiers de violences policières envers les Afro-Américains. « À l’heure actuelle, face à des Afro-Américains, la police tire d’abord et pose des questions ensuite, et elle ne fait pas ça avec les autres citoyens  », a-t-il estimé.

Les critiques contre la police américaine, régulièrement accusée de faire un usage excessif de la force envers la minorité noire, ont pris une ampleur inédite après la mort de George Floyd, sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis le 25 mai.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève