CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Confinement total

Etat d’urgence : les Gabonais sous haute surveillance militaire dès ce dimanche soir !

Etat d’urgence : les Gabonais sous haute surveillance militaire dès ce dimanche soir !
Etat d’urgence : les Gabonais sous haute surveillance militaire dès ce dimanche soir ! © 2020 D.R./Info241

A la demande d’Ali Bongo, les habitants de la capitale gabonaise et ses 3 communes limitrophes seront en confinement total à compter de ce dimanche à minuit. Une première pour le pays qui verra un déploiement massif des forces de l’ordre pour contraindre les habitants à rester confinés chez eux durant 15 jours renouvelables au gré des autorités.

Moov Africa

Lire aussi >>> Ouverture des marchés : Ali Bongo désavoue en direct son ministre de l’Intérieur !

Libreville, Akanda, Owendo, Ntoum et la Pointe Denis vont vivre dès ce dimanche à minuit, une situation inédite due au coronavirus. Ainsi en a décidé Ali Bongo et son gouvernement qui ont fait déclarer l’état d’urgence par le Parlement pour faire face à l’épidémie de coronavirus qui à ce samedi soir, a coûté la vie à un Gabonais, fait 49 contaminations et 1 guérison. Les habitants de ces 4 communes baptisées « Grand Libreville » devront rester à leur domicile ou dans le périmètre de leur arrondissement.

Les habitants du « Grand Libreville » seront contraints par les forces de l’ordre de rester chez eux

Pour les obliger à respecter ce confinement total qui sera assurée par la gendarmerie et l’armée, les Gabonais seront surveillés à l’aide de drones quand ils ne verront pas directement des barrages policiers à chaque « espace territorial ». Et le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a d’ores et déjà prévenu, les forces de l’ordre seront autorisées à violer le domicile des Gabonais, au nom de l’état d’urgence qui confère à Ali Bongo des pouvoirs encore plus renforcés. Un dispositif qui fait débat depuis vendredi, jour de l’annonce de ce confinement total.

Ainsi, si vous habitez le 1er arrondissement, vous ne pourrez sortir de chez vous que pour vous rendre dans un marché ou une pharmacie de votre arrondissement. Car selon le ministère de l’Intérieur et de la Défense qui y veilleront, « les sorties seront autorisées à l’intérieur de chaque espace territorial, pour des activités essentielles liées à l’alimentation et à la santé ». Les autres sorties étant prohibées et pourraient vous soumettre au courroux des gendarmes et autres militaires.

Il faudra donc s’y faire jusqu’au 28 avril, date théorique de la fin de ce confinement total de Libreville et ses environs. Tout porte à croire, que la période de 15 jours fixée initialement soit renouvelée comme dans les pays où ce dispositif contraignant a été mis en place. Espérons simplement que cette mesure suffise à réduire la contamination du coronavirus dans le Grand Libreville où aucun test massif des population n’a pour l’heure, été effectué.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article