CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Dialogue social

Dynamique unitaire déposera un préavis de grève illimitée ce lundi

Dynamique unitaire déposera un préavis de grève illimitée ce lundi
Dynamique unitaire lors de son assemblée samedi © 2015 D.R./Info241

Les syndicats du secteur public, réunis au sein d’un mouvement dénommé « Dynamique Unitaire », ont décidé samedi à l’issue d’une assemblée générale à Libreville de déposer sur la table du gouvernement un préavis de grève générale dès lundi prochain pour réclamer des augmentations de salaires. Les syndicalistes s’insurgent contre le gouvernement accusé de na pas respecter les engagements pris par le chef d’Etat à leur endroit.

Moov Africa

« Nous allons déposer sur la table du gouvernement dès lundi un préavis de grève dont la durée sera annoncée ultérieurement », a déclaré le président de Dynamique unitaire, Jean Remy Yama, professeur d’université.

A l’origine de cette montée de tension, une déception des salariés du secteur public qui attendait des augmentations de salaire dès cette fin de mois promis par Ali Bongo lors de son adresse à la Nation du nouvel an.

Le vote du préavis de grève illimitée

« Dans son message de fin d’année, le président de la République, avait annoncé un nouveau système de paiement de salaires dès janvier 2015 mais quand nous nous sommes rendus dans les banques vendredi, rien a changé », a expliqué M. Yama partageant un sentiment de déception générale de la part de tous les fonctionnaires.
Depuis plusieurs mois, les syndicats du secteur public réclament une augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) de 80.000 à 300.000 FCFA. Ils exigent une augmentation de l’indice de salaire de 425 à 1.500.

L’augmentation de cette indice permettra notamment d’améliorer les pensions de retraite trop basses actuellement. Le gouvernement et les syndicats ont discuté durant un mois sur ces revendications mais les négociations ont accouché d’une souris, selon les syndicalistes.

Le gouvernement refuserait d’augmenter les salaires pour ne pas exploser le budget de l’Etat. La masse salariale annuelle de l’Etat est estimée à 600 milliards de FCFA. Elle serait en augmentation de 8% chaque année depuis 2009.

La chute du prix du baril de pétrole ferait aussi réfléchir le gouvernement très inquiet sur l’avenir économique du pays. Le Gabon dépend à 60 ou 70% des revenus du pétrole.

Avec Xinhua

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article