CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Transports

Des pistes pour redynamiser le secteur de la sécurité dans les transports au Gabon

Des pistes pour redynamiser le secteur de la sécurité dans les transports au Gabon
Les parties à la réunion au sortir des travaux © 2020 D.R./Info241

Au cours de 4 séances de travail à Libreville, des professionnels des transports terrestres ont planché pour assainir le secteur de la sécurité dans les transports. Un accord de principe a été scellé entre les protagonistes pour garantir une meilleure qualité des services à fournir aux usagers.

Moov Africa

Du 11 au 14 août s’est tenu au sein des locaux du ministère en charge des Transports, une série de réunion afin de trouver des solutions aux problèmes qui minent le fonctionnement des entreprises exerçant dans la sécurité des transports terrestres. Les responsables du Syndicat national des directions des transports terrestres (SYNADGTT) se sont entretenus avec leurs pairs de la Coordination des entreprises du secteur sécurité dans les transports (CEST). Étaient également présents à ces conclaves les dirigeants des sociétés qui accompagnent l’Etat dans la mise en œuvre de cette prérogative régalienne. Il s’agit de Gabon Autosur et Auto Bilan.

Une vue des participants à la réunion

Au cours de ces entretiens le passage en revue des dysfonctionnements constatés et décriés par les différents usagers des transports urbains a été effectué. Il s’agit en l’occurrence de l’édition de doublons et du non-respect des codes couleurs sur les plaques d’immatriculation, des fausses cartes grises et la délivrance de visites techniques de complaisance. Chaque opérateur a été mis devant les défaillances dans l’application des engagements pris vis-à-vis de l’Etat.

Au terme de la dernière journée, tous les acteurs présents ont formulé leur satisfaction quant à la tenue de ces séances de travail. Les parties prenantes sont tombées d’accord sur les efforts à fournir pour améliorer la qualité des services fournis aux usagers. Emmanuel Marcos Zue Meye Eyene, le secrétaire permanent de la CEST ayant dénoncé lui aussi les agissements néfastes à la sécurité de la route, a suggéré que les opérateurs mis en cause doivent se conformer à la réglementation en matière de contrôle technique. L’utilisation d’un logiciel commun aux deux opérateurs et adapté à la gestion, l’identification et la redistribution des cartes grises sur le territoire national a été préconisée comme source piste de solution.

Les responsables du SYNADGTT (micro) et du CEST

Les conclusions de ces travaux vont être présentées à la hiérarchie de ce ministère afin de servir de recommandations pour la prise de décisions qui vont solutionner de façon pérenne les difficultés observées dans ce secteur. Les opérateurs ont donné leur accord de principe pour un changement de paradigme.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article