CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Grève des enseignants

Crise dans l’éducation : le PDG appelle le gouvernement gabonais à privilégier le dialogue

Crise dans l’éducation : le PDG appelle le gouvernement gabonais à privilégier le dialogue
Léandre Anoue Kiki, le porte-parole du Parti démocratique gabonais © 2017 D.R./Info241

Le secteur éducatif gabonais connait actuellement une crise profonde avec le désormais bras de fer que se livre actuellement gouvernement et syndicats. Occasion pour le parti au pouvoir, par la voix de son porte-parole Léandre Anoue Kiki, d’appeler le gouvernement à privilégier le dialogue avec les partenaires de l’éducation. Ce, aux lendemains de la suspension de solde de 807 enseignants grévistes décidée par le gouvernement d’Issoze Ngondet.

Moov Africa

Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1967) tente de déminer la crise qui affecte actuellement le monde éducatif gabonais après les sanctions financières décidées par le gouvernement à l’endroit des enseignants grévistes. Léandre Anoue Kiki, s’est penché sur cet épineux dossier hier, lors d’une conférence de presse tenue au siège du parti à Libreville.

Pour le porte-parole du PDG, le gouvernement se devrait de « maintenir absolument les fils du dialogue avec les partenaires sociaux, les enseignants en occurrence, tout en recherchant des solutions durables aux problèmes récurrents ». A l’inverse, il a invité les enseignants grévistes à faire preuve de patriotisme : « leur intransigeance, voire leur radicalisation ne servent pas la cause de la jeunesse, ni des parents qui sont dans le désarroi ».

Invitant les deux parties au dialogue, le parti au pouvoir invite les parties engagées dans cette crise qui perdure depuis la rentrée scolaire, au respect du « fondement philosophique des peuples bantou qui implique la compréhension, les concessions et l’intégrité face aux calendriers ou ambitions autres que corporatistes ». Reste donc à savoir si Léandre Anoue Kiki sera entendu par les deux parties.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article