CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 265
Nombre de décès depuis mars 2020 173 +3

Situation vaccinale

Première dose 99 248
Seconde dose 74 961

% de la population

4,78%
3,61%

Situation globale

802 +227 74 961 26 638 +259
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Coronavirus : le vaccin russe Spoutnik V demande sa préqualification à l’OMS

Coronavirus : le vaccin russe Spoutnik V demande sa préqualification à l’OMS
Coronavirus : le vaccin russe Spoutnik V demande sa préqualification à l’OMS © 2020 D.R./Info241

Moov Africa

Le vaccin russe, Spoutnik V, découvert en aout pourrait bientôt se voir homologuer par l’OMS. Le fonds souverain russe, impliqué dans le développement de ce vaccin a annoncé mardi avoir soumis à l’organisation mondiale Spoutnik V pour une préqualification. La Russie « est l’un des premiers pays au monde à demander à l’OMS la préqualification de son vaccin contre le nouveau coronavirus », indiquent les autorités russes.

Lire aussi >>> La Russie affirme avoir mis au point le tout premier vaccin contre la Covid-19 !

« Dans le contexte de la pandémie, l’enregistrement accéléré du vaccin selon la procédure (de l’OMS) rendra le vaccin russe accessible à tous dans un délai plus court par rapport aux procédures conventionnelles », ajoute ce communiqué. « Une présélection réussie permettra au vaccin Spoutnik V d’être inclus dans la liste de médicaments utilisés par […] les pays pour les achats en gros de médicaments », précisent les autorités russes.

Spoutnik V accueillit avec scepticisme dans le monde pour n’avoir pas atteint la phase finale des essais au moment de sa découverte, est depuis le mois dernier l’un des deux vaccins découverts par le pays de Vladimir Poutine.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève