Musique

Chandrica représentera le Gabon au Airtel Trace Music Star 2016

Chandrica représentera le Gabon au Airtel Trace Music Star 2016
Les 5 finalistes du Gabon dont Chandrica au centre © 2016 D.R./Info241

La chanteuse Chandrica (23 ans) a été désignée finaliste du concours Airtel Trace Music Star Gabon qui se tenait vendredi soir à Libreville. Chandrica disputait la finale nationale aux cotés de 4 autres artistes Franck Mouketou (18 ans), Arnaud Eyagha Edzo (25 ans), Tsomnon Dembelé Ginaelle et Bella Ossima Leila (29 ans).

Info241 sur Whatsapp

C’est fait. On connait depuis hier soir la représentante du Gabon à la deuxième édition du concours Airtel Trace Music Star dont la grande finale aura lieu le mois prochain au Nigéria. Adididet Chandrica a réussi à convaincre le jury grâce notamment à l’interprétation du célèbre « I will always love you » de Whitney Houston.

Chandrica lors de l’annonce du verdict final

L’année dernière, ce fut une autre chanteuse Shan’l qui avait ravi le jury gabonais de cette compétition de chant continental. La décision finale incombait à 30% au public qui pouvait soutenir son artiste préféré en envoyant un SMS à un numéro court. Les 70% restant incombait au jury composé de Dafreshman, Naneth et Maggeinta.

Au terme de cette soirée pleine de suspens, sous supervision d’un huissier de justice, la victoire est revenue à la chanteuse Adididet Chandrica qui a empoché le précieux chèque d’un million de F.CFA des organisateurs.

L’Airtel Trace Music Star est un concours de chant dont les pré-selections se déroulent dans 10 pays du continent depuis l’année dernière : RD Congo, Ghana, Gabon, Kenya, Malawi, Madagascar, Nigeria, Tanzania, Niger et la Zambie. Les finalistes de chacun de ces pays se retrouveront le 11 juin à Lagos (Nigéria) pour disputer la grande finale continentale.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article