CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crime odieux

Une jeune gabonaise retrouvée sauvagement assassinée à Nzeng-Ayong

Une jeune gabonaise retrouvée sauvagement assassinée à Nzeng-Ayong
Une jeune gabonaise retrouvée sauvagement assassinée à Nzeng-Ayong © 2019 D.R./Info241

L’insécurité qui sévit au Gabon depuis quelques années continue de faire des victimes à Libreville et ses environs. Hier matin, les habitants du quartier Nzeng Ayong ont découvert choqué le corps sans vie d’une jeune fille totalement dénudée dans de la broussaille. Selon les premières informations recueillies, la victime identifiée comme étant Grâce Marie Kassa Massandé, aurait été violée avant d’être lâchement assassinée par ses bourreaux en cavale.

Moov Africa

Scène d’horreur ce samedi matin au quartier Nzeng Ayong de Libreville. Le corps sans vie d’une jeune fille d’une vingtaine d’années a été découvert dans de la broussaille près de l’échangeur de ce grand quartier du sixième arrondissement. Un crime d’une rare inhumanité qui pourrait rester impuni si la justice gabonaise continue de se débiner aux défis que lui lancent orgueilleusement de nombreux criminels tapis dans la capitale.

Pour l’heure, les premiers témoignages de riverains laissent entrevoir un viol suivi d’un vil assassinat avant la dissimulation du corps. La victime a été retrouvée jambes écartées comme pour signer la froideur de la mise en scène de ce crime dont les auteurs courent toujours au grand dam des familles endeuillées. Informés de cet énième crime odieux commis dans la capitale gabonaise, les agents de police judiciaire dépêchés sur les lieux ont ouvert une enquête dont les conclusions sont vivement attendues.

Alors que les crimes financiers accaparent l’espace public, il serait grand temps que les auteurs de tels actes soient tout aussi sévèrement punis pour ramener la sérénité dans la capitale gabonaise qui vit désormais au rythme des faits divers macabres en tout genre. Le parquet de Libreville devrait enfin se servir du glaive de la justice pour mettre définitivement hors d’état de nuire de tels criminels qui ont perdu toute humanité.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article