CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 265
Nombre de décès depuis mars 2020 173 +3

Situation vaccinale

Première dose 99 248
Seconde dose 74 961

% de la population

4,78%
3,61%

Situation globale

802 +227 74 961 26 638 +259
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
L'info en bref...

Sans broncher, les députés gabonais valident la prolongation de l’état d’urgence sanitaire

Sans broncher, les députés gabonais valident la prolongation de l’état d’urgence sanitaire
Sans broncher, les députés gabonais valident la prolongation de l’état d’urgence sanitaire © 2020 D.R./Info241

Moov Africa

L’Assemblée nationale a une nouvelle fois voté ce lundi, pour la prolongation de l’état d’urgence sanitaire voulue par le gouvernement gabonais. Réunis hier en plénière, les députés gabonais ont donné leur quitus au prolongement des mesures restrictives prises par le gouvernement pour riposter contre la pandémie de coronavirus dont le nombre d’infection est pourtant en forte baisse depuis juillet.

Lire aussi >>> Sans surprise, le conseil des ministres prolonge l’état d’urgence sanitaire au Gabon

Cette prolongation de 45 jours supplémentaires avait été demandée par le ministre de la Santé puis, entériné lors du conseil des ministres du 10 décembre avant de finir sur la table de la Représentation nationale. Ce vote signe le maintien du confinement imposé depuis mars dernier dans le pays, ainsi que plusieurs mesures restrictives de nombreuses libertés publiques.

Au 14 décembre, le Gabon comptait 9 351 cas confirmés de Covid-19 dont 9 204 ont été déclarés guéris. Il n’y a dans le pays plus que 84 personnes encore porteuses du virus dans le Grand Libreville (Estuaire), Moanda et Franceville (Haut-Ogooué).

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève