Usurpation

Un faux commandant de gendarmerie arrêté pour une ardoise de 4 000 FCFA dans un bar

Un faux commandant de gendarmerie arrêté pour une ardoise de 4 000 FCFA dans un bar
Un faux commandant de gendarmerie arrêté pour une ardoise de 4 000 FCFA dans un bar © 2022 D.R./Info241

Emmanuel Ngoma, un compatriote âgé de 43 ans a été arrêté ce jeudi matin par les éléments de la brigade de gendarmerie du PK9 à Libreville. Il se faisait passer pour le commandant en chef de ladite brigade et escroquait des commerçants grâce à son faux titre.

Info241 sur Whatsapp

Les mauvaises habitudes ont la peau dure, nous ne le dirons jamais assez. Et pour rompre avec ces habitudes qui ternissent l’image de la nation, les éléments de la brigade de gendarmerie de Melen ont fait une belle prise. Ils viennent de mettre la main sur Emmanuel Ngoma, un compatriote âgé de 43 ans. Le quarantenaire est poursuivi pour les délits d’escroquerie et d’usurpation d’identité.

Tombé pour de l’alcool

En effet, l’homme sans emploi et pour assouvir sa dépendance à l’alcool, il disposait de plusieurs tours de magie dans son sac. Le plus mordant de tout ça, c’est qu’il se faisait passer pour le commandant de brigade de ladite unité. Les faits remontent à trois semaines environ. Emmanuel Ngoma en manque de sous pour s’offrir une bière fraîche, décida d’aller s’asseoir dans le bistrot de celle que nous appelons Orchidée.

En civil et en toute quiétude, il va commander de l’alcool. Sans une thune et pour influencer les tenanciers de bar, il n’a pas n’hésité à se présenter comme un membre des forces de l’ordre, en l’occurrence un commandant de la gendarmerie nationale en service à la brigade de Melen. Une sale habitude qu’il a répété dans un autre maquis où il est parvenu à boire des bières pour une ardoise impayée atteignant la somme de 4 000 FCFA.

Un manège qui fonctionnait bien

Avant de s’éclipser et de promettre revenir payer la facture dans un futur proche. Asphyxiées par de tels agissements, les victimes vont déposer plusieurs plaintes. Des actions qui ont conduit à l’arrestation manu militari par les agents de cette brigade du présumé escroc pour une modique somme de 4 000 FCFA de boissons impayées. Des accusations que le mis en cause n’a pas nié.

« Il y a de cela trois semaines, j’étais chez une connaissance dans son bar. De là, nous avions consommé et je suis parti. Chez cette dernière, je me suis fait passé pour le commandant de brigade de Melen. J’ai eu à consommer le vin de 4 000 FCFA. Après, en allant chez elle pour lui rembourser la somme, elle m’a appréhendé et m’a emmené ici à la brigade où j’ai reconnu que je m’étais fait passer pour le commandant de brigade », a-t-il reconnu hier ouvertement devant la presse.

Emmanuel Ngoma aurait abusé de la naïveté de ses victimes qu’il extorquait des sous grâce à son faux titre. Il devrait certainement dans les prochains jours, répondre de ses actes devant la justice pour escroquerie et d’usurpation d’identité. A moins que le procureur de la République ne décide de l’abandon des poursuites à son encontre.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article