Ingérance

Des opérateurs mobiles gabonais en soutien au gouvernement pour la reprise du travail

Des opérateurs mobiles gabonais en soutien au gouvernement pour la reprise du travail
Des opérateurs mobiles gabonais en soutien au gouvernement pour la reprise du travail © 2015 D.R./Info241

Airtel et Libertis, deux opérateurs de réseau mobile, s’emploient depuis hier à relayer la cause gouvernementale de la reprise du travail au Gabon soutenue par 3 syndicats du secteur public. Les opérateurs relaient ainsi un SMS viral signé de 3 syndicats, le MOSAAPP-TGV, le Syndicat National des Agents de Santé (SYNAS) et le Syndicat national de la fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA), les invitant à retrouver « patriotiquement » le chemin du travail.

Moov Africa

Dans ce SMS court de deux phrases, les trois syndicats « interpellent l’ensemble des travailleurs à une reprise effective du travail ». Avant de clore par un lancinant « Soyons patriotes ». Le MOSAAPP-TGV, le SYNAS et SYNAFOPRA sont ainsi des syndicats « patriotes » qui se sont désolidarisés de la mouvance syndicale Dynamique unitaire, qui réclame toujours du gouvernement, la mise en place d’un nouveau système de rémunération comme préalable à toute éventualité de reprise du travail.

Les questions qui fâchent tiennent sur l’opportunité de l’usage d’un tel mailing pour inciter à la reprise du travail par des centrales syndicales qui sont censés s’adresser directement à leurs syndiqués par des voies internes et conventionnelles d’usage. De même, le gouvernement semble s’être dissimulé derrière ces 3 syndicats pour tenter de faire passer un message aux travailleurs gabonais devenus aphones à ses interpellations.

Airtel et Libertis, les deux principaux opérateurs du secteur mobile en nombre d’abonnés, sont devenus pour l’occasion opérateurs « patriotiques », loin de leurs activités promotionnelles et sociales. Au grand dam de leurs abonnés qui n’hésitent pas à qualifier d’intrusif ce SMS non sollicité aux allures de spam. Le SMS est ainsi reçu par l’ensemble de leurs abonnés qu’ils soient travailleurs ou non.

Ces actes sont perçus par d’aucuns comme un abus de confiance de la part des deux opérateurs de téléphonie mobile. Certains clients ont commencé à protester auprès des services d’Airtel Gabon et de Libertis pour ce qu’ils qualifient « de gestes déplacés ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article