CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Organisation de la CAN 2017

Les critiques de Claude Le Roy sur le stade d’Oyem et la CAN Gabon 2017

Les critiques de Claude Le Roy sur le stade d’Oyem et la CAN Gabon 2017
Les critiques de Claude Le Roy sur le stade d’Oyem et la CAN Gabon 2017 © 2017 D.R./Info241

C’est ce lundi que le groupe C de la CAN Gabon 2017 débutera la compétition à Oyem. Occasion pour le sélectionneur togolais logé dans ce groupe, Claude Le Roy, de fustiger l’état de la pelouse du stade d’Oyem, encore en travaux à ses abords à la veille des premiers matches du groupe C. Le coach du Togo a formulé ses observations dimanche lors d’un point presse.

Moov Africa

Pour le sélectionneur du Togo Claude Le Roy, visiblement pas satisfait de l’organisation gabonaise : « C’est la première fois que je vois des ’’ralentisseurs’’ sur un terrain. Il y a un quart de terrain avec des ralentisseurs dessus, ce n’est pas pour favoriser la vitesse du foot. C’est une première dans le football international », a ironisé Le Roy, avant l’entrée en lice de son équipe contre la Côte d’Ivoire ce lundi.

Le stade d’Oyem samedi lors de l’ouverture de la compétition

Outre la pelouse, les espaces extérieurs du stade d’Oyem, ville du nord proche du Cameroun et théâtre de violences post-électorales en septembre, sont toujours en travaux, notamment les parkings, à J-1 des premiers matches du Groupe C. Claude Le Roy, qui s’apprête à disputer avec le Togo sa 9e CAN, un record, s’est également plaint des conditions d’accueil de son équipe à son arrivée au Gabon.

« À notre arrivée à Libreville, on nous a gentiment fait attendre 5 heures à l’aéroport avant de partir sur Oyem, sans servir un repas aux joueurs à trois jours d’un match, ce qui n’est pas très gentil. Et il a fallu qu’on loue une voiture pour venir ici. Autrement à Bitam (environ 70 km au nord d’Oyem) on est bien, dans un hôtel correct où tout le monde fait le maximum pour nous aider », a-t-il encore raconté.

Des critiques largement rapportées par plusieurs médias présents à Oyem. Espérons simplement que le stade sera fin prêt cet-après-midi pour les deux confrontations du jours. Rappelons que le stade d’Oyem a une capacité d’accueil de 20.000 places.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article