Absence internationale

Lee White remplace Ali Bongo au sommet des Nations-Unies sur le climat à New-York

Lee White remplace Ali Bongo au sommet des Nations-Unies sur le climat à New-York
Lee White remplace Ali Bongo au sommet des Nations-Unies sur le climat à New-York © 2019 D.R./Info241

Autrefois grand défenseur de la nature et du climat, Ali Bongo continue de n’être plus présent sur la scène internationale et de ses grands rendez-vous. Officiellement en vacances à Londres depuis la mi-août, c’est son ministre de l’Environnement le gabono-britannique Lee White qui le représentera au Sommet Action Climat, organisé par les Nations-Unies depuis samedi au siège de cette institution.

Moov Africa

Les questions liées au dérèglement climatique ne semblent plus émouvoir Ali Bongo. Pour le sommet des Nations-Unies dénommé Sommet Action Climat 2019, le président gabonais est de nouveau aux abonnés absents. C’est son ministre en charge du Plan climat, Lee White, qui a depuis hier, la lourde tache de représenter le Gabon.

Ali Bongo s’affichant au coté du président français Emmanuel Macron, lors du One Planet Summit

Une absence sur la scène internationale que cumule Ali Bongo depuis près d’un an, victime d’un accident vasculaire cérébral survenu lors d’un voyage en Arabie Saoudite en octobre 2018. Si pour exister sur la scène nationale, Ali Bongo peut compter sur son parti et son directeur de cabinet présidentiel, Brice Fargeon, pour faire le job à sa place, sur le plan international ce sont ses ministres qui s’y collent.

Rappelons que ce Sommet Action Climat vise à appuyer les efforts visant à mettre en œuvre l’Accord de Paris auquel Ali Bongo avait une part très active, et à renforcer les ambitions en matière climatique et l’action en faveur du climat. Il s’est ouvert hier au siège et se clôtura ce lundi à New-York.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article