CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32-45
Nombre de décès depuis mars 2020 158+1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19

Le parquet de Lambaréné déterminé à lever le voile sur un réseau de crimes rituels

Le parquet de Lambaréné déterminé à lever le voile sur un réseau de crimes rituels
Le parquet de Lambaréné déterminé à lever le voile sur un réseau de crimes rituels © 2013 D.R./Info241

Moov Africa

L’assassinat horrible d’Amadou Yogno de nationalité camerounaise et le réseau de crimes rituels démantelé à Lambaréné (Montagne-Tchad) continuent de défrayer la chronique judiciaire.

En effet, selon l’hebdomadaire Echos du Nord dans sa livraison du 25 Novembre 2013, le parquet de Lambaréné, le Chef lieu de la province du Moyen-Ogooué est décidé à faire toute la lumière sur l’assassinat à Ndjolé du transporteur camerounais Amadou Yongo et du réseau criminel de Montagne-Tchad.

Lors de l’audience solennel de rentrée judiciaire, Juste Ambourouet Ogandaga, Procureur prés du tribunal de première instance de Lambaréné a exprimé toute sa détermination à aller jusqu’au bout de ces deux affaires afin que les auteurs de ces délits soient punis par la loi.

Au cours de son allocution, Juste Ambourouet a rappelé les faits de ces deux affaires. S’agissant de l’assassinat du transporteur, suburbain, Amadou Yongo, à Ndjolé, le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), Rigobert Ikambouayat Ndeka, avait été entendu par la juge d’instruction, Ursula Sanckane Misse, qui l’avait inculpé, le 7 juin pour instigation d’assassinat avec prélèvement d’organes

Toute chose que son avocat, Me Moubeyi Bouale, assisté de son confrère, Me Nkea avait réfuté en affirmant que son client n’a jamais été cite par les prévenus et qu’il s’agissait d’une machination politique lors de son entretien avec la juge d’instruction pour aborder des questions de procédurales. Rigobert Ikambouayat Ndeka avait été lui même aussi entendu par la juge pendant plusieurs heures.

Pour ce qui est du réseau criminel de Montagne- Tchad, ses présumés membres, Mohamed Walid Adam (marabout), David Kouanga, Herve Nazaire Nzougou, Mamadou Obiang, Cherone Ibinga. Marie-Ange Ngossou, Diallo Mamadou, Roland Mayaka Moulinot, alias Jeff, respectivement de nationalités camerounaise et gabonaise sont en détention préventive à la maison d’arrêt de Lambaréné.

Notons que les crimes rituels ont a nouveau repris et inquiète les populations âpres l’assassinat d’une fillette de 4 ans a Nkoltang il y’a deux semaines.

 

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article