CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Charlie Hebdo

Le Front de l’opposition gabonaise s’offre une marche silencieuse en soutien à la France

Le Front de l’opposition gabonaise s’offre une marche silencieuse en soutien à la France
Les manifestants lors de cette sortie © 2015 D.R./Info241

Le Front de l’opposition pour l’alternance, l’aile dure de l’opposition gabonaise, a organisé dimanche après-midi à Libreville une marche silencieuse en direction de l’ambassade de France au Gabon pour soutenir la France, durement frappée par des terroristes qui ont tué 17 personnes. La marche symbolique est partie de l’immeuble des arcades au centre ville et s’est déployée sur près de 200 m. Les manifestants en ont profité pour lancer quelques pics au pouvoir accusé de bafouer les libertés fondamentales.

Moov Africa

Les leaders du Front, Zacharie Myboto, Jean Ping, Jean Eyeghe Ndong, Didjob Divungui Di Ndinge, Paulette Missambo et les autres ont pris la tête du cortège qui comptait environ une centaine de marcheurs.

« Nous sommes Charlie », pouvait-on lire sur un petit carton brandit à côté des pancartes et banderoles hostiles au président gabonais Ali Bongo Ondimba.
« Nous condamnons l’intégrisme religieux », scandait une pancarte. La marche était encadrée par la police.

« Nous avons pensé que ce jour est un jour de révolte contre l’extrémisme, je dirai même contre l’extrémisme bestial, contre la méchanceté criminelle, contre toute sorte de comportements inacceptables », a déclaré Zacharie Myboto, président du Front au terme de l’entretien d’une dizaine de minutes avec le diplomate français.

« Nous sommes donc venus ici pour condamner ce qui s’est passé en France parce que nous estimons que ce sont des choses inadmissibles », a-t-il ajouté.

Ali Bongo Ondimba, le président du Gabon était parmi les nombreux chefs d’Etat africains qui ont effectué le déplacement de Paris pour participer à la grande marche républicaine contre le terrorisme.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article