CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Dessous de table

Lanlairegate : des révélations tonitruantes sur l’envers du régime d’Ali Bongo

Lanlairegate : des révélations tonitruantes sur l’envers du régime d’Ali Bongo
Lanlaire lors de sa conférence de presse du 8 février © 2015 D.R./Info241

Décidément, le feuilleton Lanlaire vs Bongo n’a pas fini de produire son lot de révélations salaces sur la famille Bongo et la présidence gabonaise. Landry Mbeng alias Lanlaire, un ancien commerçant de l’import-export et bisexuel, en a remis une couche dimanche dernier à Paris alors que le président Ali Bongo y séjournait. Retour sur les révélations produites lors de cette seconde conférence de presse, plus rageuses que les précédentes sorties de cet ancien intime de la famille Bongo tombé en disgrâce.

Moov Africa

De ces nouvelles révélations, on apprend que la présidence de la république Gabonaise serait un nid d’homosexuels qui visiblement, auraient oublié de faire leur coming out. Selon Lanlaire qui apparaissait plus déterminé que jamais, le pouvoir gabonais lui aurait proposé 800.000 € , soit plus de 526 millions de F.CFA, en dédommagement pour le vol ayant conduit à l’arrêt de ses activités commerciales d’import de véhicules d’occasion. Cet arrangement mirifique incluait une déclaration de lui contre l’opposition. Lanlaire l’aurait refusé in extremis sur conseils de proches de Pascaline Mferri Bongo, l’informant d’un guet-apens tendu à son encontre aux fins le faire taire.

Le gros de ces nouvelles révélations se situe certainement sur la prétendue sexualité d’Ali Bongo et de l’ensemble de son cabinet présidentiel. Toujours selon Lanlaire, Ali Bongo lui aurait fait des avances dans le temps de l’inauguration de l’ancienne foire de Libreville. Ainsi donc, le président gabonais serait bisexuel tout comme l’auteur des présentes allégations.

L’autre révélation choc porte sur la main-mise de la famille Bongo sur la justice gabonaise. L’institution judiciaire gabonais croulerait de la présence de plusieurs proches de la famille Bongo, la rendant ainsi acquise à sa cause. Lanlaire affirme même que l’actuelle procureure de la république, Sidonie Flore Ouwé, serait la maîtresse de Maixent Accrombessi, le directeur de cabinet d’Ali Bongo.

Le reste est à vivre en deux vidéos récemment mises en ligne sur Youtube en haute résolution, s’il vous plait ! Les anciennes vidéos postées autour de sa précédente conférence de presse ont dores et déjà été toutes bloquées par Youtube pour diffamation.

De deux choses l’une, soit Lanlaire est un parfait manipulateur revanchard à la solde de l’opposition, alors il conviendrait à juste titre de subir un langoureux procès pour diffamation, soit ses dires sont vrais et là cela poserait de nombreuses questions d’éthique, de gouvernance et de justice sur les travers du régime Bongo, vieux de près d’un demi-siècle. D’autant que Lanlaire a promis produire lors d’une prochaine conférence de presse les preuves matérielles de ses allégations.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article