CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Crise pétrole

La production pétrolière au Gabon en baisse de 8,8% en 2015

La production pétrolière au Gabon en baisse de 8,8% en 2015
La production pétrolière au Gabon en baisse de 8,8% en 2015 © 2015 D.R./Info241

La production pétrolière Gabonais est annoncée à la baisse pour l’année en cours. Celle-ci devrait connaitre une baisse de 8,8%, passant de 10,91 millions de tonnes en 2014 à 10,01 millions de tonnes. Une crise qui devrait avoir des incidences sur le budget initial du pays.

Moov Africa

Cette baisse s’explique selon les autorités Gabonais par le déclin des champs matures, la grève de l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) en début d’année, l’obsolescence des installations et des équipements de production, ajoutant que les opérateurs du secteur mettent tout en œuvre pour améliorer le rendement des puits, afin d’atténuer le déclin des puits pétroliers existants.

Le prix moyen du pétrole brut gabonais sur le marché international s’établirait actuellement à 40 dollars contre 80 dollars en 2014, soit une chute de 50% par rapport aux prévisions initiales (un dollar américain vaut actuellement 530 FCFA, contre 490 FCFA en 2014).

Lorsque la conjoncture redeviendra favorable, le gouvernement gabonais prévoit la mise en place d’un fonds de stabilisation pour financer les dépenses de développement du budget de l’État, indique, par ailleurs, le document.

Avec APA

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article