CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 15 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 162 +0

Situation vaccinale

Première dose 50 227
Seconde dose 32 261

% de la population

2,42%
1,55%

Situation globale

125 +6 32 261 25 260 +15
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Basket-ball

La basketteuse Géraldine Robert quitte son club français de Lille

La basketteuse Géraldine Robert quitte son club français de Lille
La basketteuse Géraldine Robert quitte son club français de Lille © 2016 D.R./Info241

Le contrat de la franco-gabonaise Géraldine Robert (33 ans), avec l’Entente sportive basket de Villeneuve-d’Ascq-Lille Métropole (ESBVA-LM), a pris fin hier lundi. Elle n’a pas communiqué dans quel club elle jouera la saison prochaine.

Moov Africa

Carmelo Scarna, le patron des « Guerrières » de l’ESBVA-LM du club de Villeneuve-d’Ascq-Lille Métropole, qui était l’employeur de Géraldine Robert, fer de lance des Panthères du Gabon à l’Afrobasket féminin "Yaoundé 2015", un tournoi où elle est sortie meilleure marqueuse, s’est montré très vite actif sur le marché des transferts.

Il a actuellement huit joueuses, sous la main après avoir poussé vers la porte de sortie pas moins six joueuses dont Géraldine Robert. Quatre Villeneuvoises restent, quatre nouvelles têtes arrivent ! Surprenant pour une Entente Sportive Basket qui avait bâti ses dernières années sur la stabilité de son groupe.

Cette fois, la donne a changé. Si Aby Gaye avait encore un an de contrat, Virginie Brémont et Marielle Amant et Johanne Gomis, la capitaine, ont résigné, Fati Sacko (Montpellier), Géraldine Robert (Montpellier ?), Stella Kaltsidou (Olympiakos), Camille Aubert (Nice), Laetitia Kamba (Nice) et Emilija Podrug ( ?) sont parties.

Parmi les recrues, il y a la meneuse Olivia Epoupa et la pivot Kamila Stepanova qui viennent de Toulouse, l’ailière Valériane Ayayi et l’intérieure sénégalaise Mame-Marie Sy-Diop qui ont été débauchées à Montpellier.

Qui sera la dernière recrue de cet été ? « Ce qui nous a fait souffrir cette année, c’est l’absence d’une grosse shooteuse, une fille capable de dégoûter l’adversaire à elle seule, une tueuse quoi ! », explique, Carmelo Scarna, le président Villeneuvois.

« Maintenant que l’effectif est quasi bouclé, l’argent qui nous reste va nous servir à trouver l’oiseau rare. Cela dit, on n’est pas pressés. On va attendre que cela se décante après la WNBA et les Jeux olympiques  », a-t-il expliqué.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article