CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 77/48h
Nombre de décès depuis mars 2020 157+0

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

510 -178 12 337 24 832 +77
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Justice

Gabon24 perd son procès en diffamation contre un jeune entrepreneur

Gabon24 perd son procès en diffamation contre un jeune entrepreneur
La patronne de Gabon24 et le jeune entrepreneur trainé devant les tribunaux © 2020 D.R./Info241

Gabon24, la chaine de télévision émettant depuis la Présidence gabonaise, a essuyé ce lundi matin un sacré revers dans l’affaire l’opposant à l’entrepreneur Bernard Christian Rekoula. Alors qu’elle le poursuivait pour diffamation pour avoir dénoncé les agissements de la chaine présidentielle à son encontre, le tribunal de Première instance de Libreville n’a pas été de cet avis. Il a débouté la chaine de ses prétentions, en déclaré le mis en cause non coupable de diffamation.

Moov Africa

Bernard Christian Rekoula, patron de 2B Winners peut avoir le sourire. Il a gagné ce lundi, la première manche de son procès qui l’oppose à Gabon24 contre laquelle il s’est insurgé pour rupture abusive de son contrat. L’entrepreneur qui réclame 230 millions à la chaine tout info du palais présidentiel gabonais, s’était vu intenter un procès par la chaine pour diffamation. Après sept mois de procédures, le verdict a été rendu ce lundi.

Laure Bigourd et quelques visages de la chaine d’info présidentielle

La chaine et sa directrice générale, la française Laure Bigourd, devront ainsi régler la totalité des frais réglementés engagés par le vainqueur de ce procès. Une victoire que l’entrepreneur a mis à l’actif de ses avocats dont Me Ange Nzigou qui a « su démontrer avec son professionnalisme que nous avions raison et qu’il n’y a jamais eu de diffamation ». Bernard Christian Rekoula s’est dit se réserver « le droit de porter plainte pour dénonciation calomnieuse contre La DG de Gabon 24. En plus de plainte déjà déposée pour abus de confiance et la plainte chez le juge de fond au tribunal du commerce ».

Une première manche donc de gagnée pour le jeune entrepreneur gabonais qui a réalisé pour le compte de chaine de télé plusieurs productions audiovisuelles restées impayées. Plutôt que de régler ses créances, Gabon24 s’était plutôt retournée contre le jeune entrepreneur non sans avoir rompu son contrat de production. Cette affaire reste pendante devant le tribunal de commerce de Libreville.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article